Forum RPG sur le célèbre manga Vampire Knight
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Insomnie et petite faim [PV Satsuki]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shiro Tadayoshi
Level-C
avatar

Messages : 48
Litres de sang : 3652
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 27

MessageSujet: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Mer 18 Mar - 15:33

Shiro se demandait pendant combien de temps encore il serait capable de fixer le plafond avec une telle intensité. Vautré dans son lit une main passée sous sa tête, il refusait d'admettre qu'il était réveillé. Pour ce paresseux fini, s'éveiller en pleine journée était un comble. Le jeune vampire se tourna sur le côté et enfouie son visage dans son oreiller sans que cela ne change quoique ce soit à son insomnie. Il n'en fallait pas plus pour l'énerver et ainsi lui faire abandonner tout espoir de retrouver le sommeil. C'est un jeune vampire fatigué, énervé et affamé qui fit son entrée dans la salle de bain sans ménager la pauvre porte qui n'avait rien demandé à personne mais qui alla tout de même taper violemment contre le mur. Machinalement, il sortit ses cachets de la poche de son jean tandis qu'il ouvrait le robinet. Le verre rempli, il y jeta une Blood Tablet et le fit lentement tourner pour que le cachet achève de se dissoudre. Face au lavabo, il le porta enfin à ses lèvres et se fit violence pour en avaler une première gorgée. Ah ! Quel parfum minable ! Quel goût fade ! Quel consistance répugnante ! Shiro mit immédiatement fin à cette torture. Si son métabolisme supportait parfaitement les Blood Tablets, son palet délicat les avait en horreur. Ca ressemblait à une mauvaise farce... Shiro considéra son verre, le porta au dessus du lavabo, le vida. Pas moyen qu'il boive cette horreur aujourd'hui. Après tout, il avait bien le droit à quelque chose de plus savoureux ! En fait c'est surtout qu'il en avait plus envie.

C'est ainsi qu'une idée lumineuse prit forme dans son esprit. Il faisait jour donc il ne croiserait pas d'ennuyeux élèves de la Night Class qui voudraient le priver de son petit plaisir, l'après-midi était pluvieuse donc il ne serait pas agresser par les rayons pernicieux du soleil, il avait faim et avait à sa disposition tout une école. Seul ce dernier point lui posait un problème. Se nourrir à l'école restait trop risqué. Le directeur ou pire, Kuran Kaname, pourraient en être informé. Non. Aujourd'hui son terrain de chasse se situerait en ville. C'est animé d'une excitation nouvelle à la décision de cette partie de chasse que Shiro se retrouva quelques instants plus tard à marcher dans les rues de la ville en quête d'une proie savoureuse. Cela faisait un moment qu'il ne s'était pas balader dans des rues bondées. Il trouva cela grisant... Toute l'agitation dont était capable les humains à sa simple approche l'amusait. Pour peu qu'il ne prenne garde à passer inaperçu, aidé en cela par son grand manteau gris anthracite, il pouvait surprendre là des pupilles dilatées, là des carotides aux battements subitement accélérés, là des respirations qui se suspendaient... Il finit par trouver ce qu'il cherchait : un endroit où il pouvait voir sans être vu.

Là, il attendit patiemment. C'est ainsi qu'il la remarqua. Une jeune fille, encore une adolescente, des cheveux noirs bouclés, de petite taille, au style vestimentaire pour le moins intéressant si on cherchait à faire l'inventaire des pics et autres bandes de cuirs. Deux jeunes hommes se bagarraient en plaisantant au moment où elle les dépassait. L'un deux la heurta par accident et elle tomba au sol. Rien de très grave, il s'excusa, elle continua son chemin...des éraflures aux mains. Shiro respira à grandes bouffées. C'était un parfum profond, enivrant presque piquant. Ses lèvres s'étirèrent en un sourire et il se mit en mouvement sans la perdre des yeux. Elle tourna dans une ruelle et Shiro l'y suivit. Il n'y avait presque personne, la rue tournait en un virage qui la rendait invisible à la rue principale. S'en était presque trop facile ! Le sourire de Shiro s'élargit lorsqu'il la rejoint et il sortit un stylo de sa poche.


- Excusez-moi mademoiselle. J'ai cru voir ce stylo tomber de votre sac.

Le piège se refermait. La ruelle était vide, la jeune fille sans défense et Shiro plus charmeur que jamais. Il la saisit par le poignet, serrant plus qu'il n'était nécessaire pour la retenir mais pas suffisament pour l'affoler. Il aimait beaucoup jouer avec la nourriture...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satsuki Iziki
Elève/Un avertissement
avatar

Messages : 152
Litres de sang : 3741
Date d'inscription : 26/02/2009
Age : 26
Localisation : Sous un arbre à regarder le ciel

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Jeu 19 Mar - 14:10

Satsuki Iziki marchait dans les rues bombées de monde. Elle avait échappé aux cours, voulant profiter du temps pluvieux qui s'offrait à elle. La jeune fille avait un caractère vraiment très complexe, elle aimait être en compagnie d'autres personnes, et bien sûr de ces magnifiques étudiants de la night class, cependant, par moments, elle ne rêvait que d'une seule chose, être seule, à marcher, à regarder les passants, le paysage..

L'adolescente n'aimait pas le cours que si déroulait à l'instant, c'est pour cela qu'elle s'était enfuit, pour échapper à ce cours trop barbant. La jeune fille n'aimait pas tout ce qui touchait aux matières scientifiques.

Le vent frait soufflait sur ses joues qui commencèrent à roser. Ses cheveux bouclés s'envolaient. La jeune fille portait un manteau en cuir par dessus son uniforme scolaire. Elle fixait de ses yeux bleux-gris les alentours. Toutes ces habitations, ses commercants, ses habitants.. la jeune fille s'arrêta à plusieurs vitrines pour admirer les belles tenues déposés. Elle resta aussi à contempler son reflet dans la vitre de longues secondes. Preuve qu'elle se trouvait belle et attirante.

Arrivant à une intersection, elle se mit à fixer deux hommes qui se chamallaient. Elle n'aimait pas trop ce genre d'hommes, elle préférait quelqu'un de discret pour elle. Pour lui, les jeunes filles sexy lui convenaient. Elle essaya de contourner ces deux jeunes hommes, mais dans un geste brusque, le coude de l'un dans eux vint la heurter dans le ventre.

Satsuki sentit son coeur s'arrêter quelques secondes, une douleur lui envahit l'estomac. Elle perdit équilibre, ses jambes s'entremêlèrent entres elles. la jeune fille n'avait rien à quoi se raccrocher, si bien qu'elle tomba sur les fesses. De ce fait, elle commença à avoir son coeur qui battait fort. Elle sentit alors cette douleur qu'elle ressent avant qu'il n'arrive.. Elle sentit son coeur se compresser dans sa poitrine, et le mal de crâne interminable qui surgit également.

-Ca va? Tu n'as rien? Demanda le coupable en lui tendant la main.

Mais Satsuki n'était plus elle même. Ce corps n'était plus habité par l'âme de la jeune fille. Son petit corps, elle le partageait, avec lui, Kuro, son frère. Elle avait réussit à nommer ce mal qu'elle hébergeait en elle depuis sa naissance.

Ses yeux pétillants, sa bouche pulpeuse.. la jeune fille était belle. Ce petit côté rock, lui allait très bien, la rendant encore plus mystérieuse..

L'adolescent lui sourit. Après s'être excusé, il la laissa partir dans une ruelle, au coin. Satsuki s'y engoufra et sentit alors une présence. Quelqu'un était là.. Quelqu'un la suivait.

La jeune fille, ou plutôt Kuro, savait que cette personne allait bientôt sortir de l'ombre pour l'attaquer. Elle savait qu'elle était devenu une proie facile, cependant, pour ne pas montrer à son agresseur qu'elle l'avait repéré, elle ne se tourna pas.

Tout d'un coup, une voix masculine combla le silence et la fit se retourner d'un coup. Une voix magnifique, une voix jeune et agréable.. Satsuki ( Kuro ) se mit à le fixer. Lui, cet étranger beau comme un Dieu.. La jeune fille ne retint qu'un seul détail, ses yeux. Ses yeux si puissants, teinté de cette couleur.. Satsuki eut un frisson, une voix résonna en elle:

*Waaa!! C'est un Night Class!! Il est trop beau !!!*

Satsuki laissa échaper un léger sourire.


- Excusez-moi mademoiselle. J'ai cru voir ce stylo tomber de votre sac.

La jeune fille regarda alors ce stylo, qu'elle ne connaissait pas.

Qu'es ce que lui voulait cet adolescent? Pourquoi la suivit-elle?

D'un geste brusque, la jeune fille fût saisit par le poignet et grimaça de douleur. Mais qu'es ce qui se passait? Qui était ce mec qui la saisissait comme un vulgaire objet? La jeune fille n'avait pas peur.

Leurs deux regards se confondirent l'un dans l'autre. Un choc traversa la jeune fille. Elle se sentait mal face à ce garçon. Son coeur battait fort, mais par à cause de la peur..

Satsuki prit alors son sac à main et commença à frapper le jeune adolescent avec. Ce dernier fût surpris qu'elle marque une résistance. Il lâcha alors le poignet, pour se protéger de l'attaque de Satsuki.

-Mais t'es qui? Qu'es ce que tu me veux? Enfoiré!! Laisse moi!!

La jeune fille sortit du spray au poivre de son sac et en vaporisa sur le regard si violet du jeune agresseur. Celui-ci poussa un cri de douleur et tomba à genoux. Satsuki respirait fortement. Elle regarda ce jeune homme, à ses pieds et lança d'un ton grave et victorieux:

-Punition divine!

( clin d'oeil merci, je sais.... XD )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Tadayoshi
Level-C
avatar

Messages : 48
Litres de sang : 3652
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Jeu 19 Mar - 16:00

Shiro ne trouva en effet pas d'autre explication que le gourou céleste à ce revirement pour le moins inattendu. Sans doute avait-il offensé un Dieu puissant dans une autre vie. Un Dieu qui, non content de le tourmenter depuis sa naissance, se faisait un plaisir de le torturer aujourd'hui. Le vampire devait reconnaître que le stratagème était plutôt sadique. En effet, rien ne lui avait permis de penser que les choses se termineraient ainsi. La jeune fille s'était retournée, avait été piégée par son regard, lui avait sourit. Il la tenait, l'avait rapproché de lui... Il serait allé très vite après, aurait été doux...si par une intervention plus démoniaque que divine aux yeux de Shiro, elle n'avait pas réagit. Sa défense était minable, presque risible et pour être franc, il ne s'en serait pas formalisé si par ce mouvement son manteau n'avait pas été soulevé lui laissant apercevoir un uniforme scolaire. Un uniforme scolaire qu'il connaissait bien pour le rencontrer tout les soirs avant d'aller en cours : celui de la Day Class. Surpris, il avait desserré son étreinte et elle s'en était affranchie s'en difficulté.

-Mais t'es qui? Qu'es ce que tu me veux? Enfoiré!! Laisse moi!!

Shiro tourna la tête, ferma les yeux, mais le mal était fait. La douleur monta, insupportable. Il avait l'impression que le pernicieux produit faisait un barbecue avec ses globes oculaires en les assaisonnant généreusement avec du piment. Un cri de douleur qui s'acheva en juron étouffé lui échappa. Il sentit ses genoux heurtés les pavés froid sans parvenir à se rappeler à quel moment exactement il en avait décidé ainsi. Pour ce que la douleur fut intense, elle commença pourtant à décroître et il put entrouvrir les paupières. En réaction au produit, ses yeux irrités étaient rouges et laissaient couler des larmes sur lesquels il n'avait aucun contrôle. Le vampire voulut les essuyer à l'aide du revers de son manteau mais la douleur que raviva l'expérience fut suffisamment dissuasive pour qu'il ne veuille la retenter.

-Punition divine !

**La punition divine ? Elle se fout de moi ?**

Là, tout de suite, le jeune vampire pouvait encore la tuer. La tuer pour savourer son sang... La tuer pour satisfaire son ressentiment... La tuer pour mettre fin au supplice de ses yeux... Il le voulait, mais il ne pouvait pas. S'en prendre à une élève de Day Class, même en dehors de l'école, c'était trop risqué. Autant se faire une raison. Il devait se forcer à ne plus la considérer comme une humaine alléchante mais bien comme une élève, presqu'une camarade de classe. Un exercie qui aurait été périlleux si, heureusement, sa faim n'était pas suffisamment importante pour qu'il perde le contrôle. Il se laissa s'asseoir sur les pavés et s'entéta à vouloir essuyer ses larmes avant de relever son visage vers la jeune fille. Il n'eut aucune peine à dissimuler sa frustration sous sa colère et il lui lança un regard assassin entre ses yeux plissés par l'irritation du spray au poivre et qu'il devait cligner souvent.


- C'est quoi ton problème ? Tu agresses souvent les gens avec ce genre de conneries ?

Cependant, il dut bientôt détourner le regard, incapable de maintenir ses yeux plus longtemps au contact de l'air. Un murmure lui échappa :


- La vache...je vais te tuer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satsuki Iziki
Elève/Un avertissement
avatar

Messages : 152
Litres de sang : 3741
Date d'inscription : 26/02/2009
Age : 26
Localisation : Sous un arbre à regarder le ciel

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Jeu 19 Mar - 18:49

La jeune fille était debout devant le jeune homme. Ce dernier tentait d'essuyer toutes les larmes qui parcouraient ses joues. Conséquence de l'attaque au poivre de la jeune fille. Il avait semblé pensif durant un instant, mais à présent, ses yeux étaient rouges sang. Rouges, à cause de l'attaque, mais aussi de la colère. Sa façon de regarder la jeune adolescente avait changé. Il ne la regardait pas d'un air à vouloir la croquer, il la regardait d'un air sévère et diabolique. Son visage avait changé, il n'était plus le si beau jeune homme qui lui avait adressé la parole quelques instants plus tôt avec une voix rassurante, maintenant, c'était le jeune homme qui lui avait attrapé le poignet et qui l'avait agressé. Beaucoup moins violemment, je vous l'accorde, mais agressé quand même.

Satsuki le regardait fièrement. Tel un chasseur sur sa proie. Enfin la jolie Gazelle terassait le Fauve. La jeune fille était d'une nature narcissique et prétentieuse. Kuro, lui, était le genre de garçon qui ne parle jamais, où pour dire quelque chose d'intéressant. Il était orgeuilleux et très fièr. Mais quand on touchait à lui, ou sa soeur, il ne pouvait pas se retenir, c'était plus fort que lui, il se devait de la protéger.. pour la remercier.. pour elle.

La jeune fille s'approcha un peu plus du jeune homme. Il poussait quelques gémissements de douleurs. La jeune fille voulait lui faire payer son insolence.

*Non mais c'est moi le fou? C'est lui qui s'est jeté sur moi!!* Pensa Kuro.

La jeune fille voulait en finir une bonne fois pour toute. Ce jeune garçon était assis, là, par terre, entrain de pleurer..

L'adolescente ne pu se retenir de rigoler sadiquement, mais discrètement. Le jeune homme la fixa à nouveau. Kuro le sentit près à bondir sur lui, près à lui sauter à la gorge.. Telle une bête sauvage...

Des idées sombres et néfastes lui vinrent en tête.. Kuro voulait détruire cet individu qui avait osé lever la main sur lui ( elle ).

*Non arrête! Laisse le tranquille, Kuroo !!* Cria Satsuki à l'intérieur d'elle même.

Soudain, Satsuki tomba sur les genoux, face au jeune agresseur. Elle se tenait la tête entre ses mains. Parmi ses cheveux noirs, elle tentait d'arracher cette voix en elle qui lui suppliait de laisser ce Night Class tranquille..

Kuro poussa un cri d'horreur, ce mal de crâne était de plus en plus insupporable. Il n'en pouvait plus, il en avait assez! Il vivait tel un parasite dans le corps de sa soeur jumelle.. Il ne voulait plus vivre ainsi, ne pas avoir son propre corps, ne pas avoir ses propres pensées, son intimitée.. Il devait tout partagé ensemble, et ça il en avait assez, il n'en pouvait plus.. Il voulait à tout prix partir de ce corps. Trouver un autre royaume où il serait le roi...

Le jeune agresseur ne regardait bizarrement à présent.. Comme une créature étrange.. Il y a une fraction de seconde, elle était terrifiante, maintenant, elle se met à crier, tombée au sol, elle ne ressemble plus à rien..

Kuro ferma les yeux violemment, il se tenait à nouveau la tête. Son visage, caché par ses cheveux longs, faisait face au sol. Il était face à face avec son agresseur, face à face avec lui même.

Soudain, elle stoppa ses cris et son mal de tête également. La jeune fille teanit toujours sa tête dans ses paumes. Elle tremblait, telle une petite chose éphémère.. Elle releva alors, doucement, son visage vers celui du jeune homme. Elle avait tout vu. Elle avait été impuissante, mais avait tout vu, et lui avait "sauvé la vie"..

Elle le fixa alors, de ses yeux bleus-gris. L'adolescent la fixait aussi. Il semblait perplexe.

-Désolé.. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé... Murmura t'elle alors. Je ne voulais pas te faire mal.. Excuses moi...

Le jeune homme avait toujours les yeux rouges et la fixait encore. Satsuki sentit un sourire se dessiner sur elle. Peut-être que cela passerait il par un joli sourire..

-Tu es un Night Class?!!

Ses yeux s'écarquillèrent alors. Enfin elle rencontrait l'un d'eux.. mais comment avait elle pu l'agresser!!!??

*Mais quelle conne!!! C'est un Night Class !!! Ahhhhhhh*

Ses mains se mirent encore à trembler. SOn coeur s'emballa à nouveau..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Tadayoshi
Level-C
avatar

Messages : 48
Litres de sang : 3652
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Sam 21 Mar - 9:18

Les choses se passèrent trop vite pour qu'il cherche à les comprendre. Elle avait fait un pas vers lui, ferme et décidée...avant de s'écrouler. A genoux face à lui, serrant sa tête entre ses mains, gémissant et criant de douleur elle semblait lutter contre quelque chose. Le contraste entre la jeune fille forte et arrogante qui l'avait repoussé et la fragilité qu'elle montrait ici était saisissant. Shiro l'observa, essayant de savoir ce qui lui arrivait. Y avait-il finalement une justice dans ce monde ? Non. C'était autre chose, il le sentait. Un reflexe, étonnamment emprunt d'humanité... Il leva la main pour la réconforter, la laissa retomber. Le vampire ne pouvait pas prédire comment elle réagirait à ce contact et une seule attaque au poivre lui suffisait amplement. La crise sembla se calmer quand, tremblante, la respiration saccadée, elle releva la tête. Face à face, silencieux, ils se fixèrent perdus dans le regard de l'autre avant qu'elle ne prenne la parole.

-Désolé.. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé... Murmura t'elle alors. Je ne voulais pas te faire mal.. Excuses moi...

Même sa voix était différente. Son intonation était plus faible, plus musical, plus douce...et ses excuses semblaient sincères. Comment devait-il réagir face à tout cela ? Des sentiments contradictoires s'entremêlaient en lui comme la colère et la compassion, le dépit et la fascination... Son visage s'était adoucit et même si ses yeux restaient rougis, la douleur était devenue supportable.

-Désolé.. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé... Murmura t'elle alors. Je ne voulais pas te faire mal.. Excuses moi...

Elle lui lança un sourire mais il sonnait faux dans ce visage encore ravagé par les larmes, conséquence de sa crise.

-Tu es un Night Class?!!

Enfin une réaction normale ! Cette fille...qu'est ce qui lui était arrivé ? Qu'est ce que... Shiro se lança une claque mentale. Il ne devait pas s'inquiéter pour elle ! Après tout, elle l'avait agressé, il ne lui devait rien. Certes elle était étrange, certes c'était la première fois qu'il rencontrait une humaine ayant assez de présence d'esprit pour ne pas lui faire confiance, certes elle ne semblait pas au mieux de sa forme mais... La jeune fille se remit à trembler, sa respiration s'accéléra elle aussi. Il prit ses mains dans la sienne et exerça une faible pression pour calmer les tremblements, de l'autre, il releva ses cheveux qui tombaient sur une partie de son visage. Il craignait une autre crise.

- Ca va aller ?

Sa propre voix était même encore plus douce qu'à l'accoutumé. Il avait beau penser qu'il n'avait rien à voir avec tout cela, que cela ne le concernait pas, il ne pouvait pas rester indifférent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satsuki Iziki
Elève/Un avertissement
avatar

Messages : 152
Litres de sang : 3741
Date d'inscription : 26/02/2009
Age : 26
Localisation : Sous un arbre à regarder le ciel

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Lun 23 Mar - 10:20

Satsuki Iziki était aux anges. Lui, ce Night Class, venait de lui prendre sa main. Il avait les mains douces, mais glacées. Satsuki Iziki eût un peu peur de cela. Comment pouvait on être aussi froid? D'accord il ne fait pas beau, le temps est à l'orage, mais quand même...

La jeune fille était en transe à l'intérieur d'elle même. Ce jeune homme lui tenait la main, certainement pour stopper la crise de nerf.. Soudain, une voix à l'intérieur d'elle se mit à rire. Kuro riait fortement, provoquant une grimace de douleur sur le visage si doux de la jeune adolescente.

*Il te prend pour une cinglée, p'tite soeur!!*

Satsuki baissa son visage et écarquilla les yeux. C'est vrai, il devait la prendre pour une folle et une débile. Lui un Night Class, elle une Day Class, elle qui vient de lui jeter du spray au poivre dans ses yeux pourtant si doux et si beau.. Elle qui venait de lui crier dessus pour maintenant pleurer dans ses bras?!

La jeune fille eût un pincement au coeur. Elle devait se reprendre en main.

Satsuki se leva donc, après la phrase de ce jeune homme qui lui demandait si ça allait aller. Elle était désormais debout, face à lui. Il se redressa également, la fixant toujours avec surprise. L'adolescente frotta sa jupe plissée pour faire tomber la poussière accumulée. La jeune fille se recoiffa rapidement et sécha ses yeux.

-Oui oui, ça va aller! Merci.

Elle devait lui montrer qu'elle n'était pas une jeune fille sans défense, même si elle aimerait tomber dans ses bras, elle devait jouer la carte de l'indiférence, il y'a que ça qui marche avec ce genre de mecs. Elle avait lu ça dans un magasine.

Voilà, le côté superficiel de la jeune fille revenait à la charge.

Soudain, le ciel se mit à gronder fortement. Un bruit terrible qui la fit sursauter. Elle n'aimait pas l'orage, même si elle adorait marcher sous la pluie durant des heures. La jeune fille fût alors surprise de sentir de légères gouttes d'eau tomber sur son visage, et sur celui du jeune homme. Puis, sur ses vêtements, mais aussi sur les matériaux qui étaient là, posé en bazard tout autour d'eux dans cette ruelle. Cela provoqua tout d'abord un léger rythme, avant de sonner comme un véritable festival. Les larmes d'eau tombèrent fortement tout autour d'eux.

La jeune fille sentit alors deux mains se déposer sur elle. Elle pensait alors tomber, mais non, son dos heurta violement le mur derrière elle. Elle poussa un léger et inaudible cri de douleur.

Satsuki ouvrit les yeux et se rendit compte qu'elle était serré contre le corps du jeune homme, plaquer contre le mur de l'arrière boutique. Elle pouvait sentir son parfum, elle pouvait voir chaque détails de sa peau si nette et blanche.

Le bruit de la pluie se fit beaucoup plus violent. Il se mattait alors à grêler. Des balles de ping pong qui venaient s'écraser sur le sol qui devanait boueux. Les deux adolescents étaient l'un contre l'autre. Il lui tenait toujours les bras. Il avait etrêmement de force, bien que cela ne se voit pas à première vue..

La tombée de grêlons se stoppa enfin. Un silence régna en maitre. Le temps s'était arrêté le temps de cette pluie. La jeune fille n'avait pu entendre que son coeur qui fortait de sa poitrine.

Alors soudain, elle déclara, en enfonçant son regard dans celui du beau Night Class:

-On rentre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Tadayoshi
Level-C
avatar

Messages : 48
Litres de sang : 3652
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Lun 23 Mar - 18:47

Lorsqu'elle se leva, il suivit son mouvement mais la lâcha. Elle semblait être redevenue maitresse d'elle même. En y réfléchissant, il avait du vraiment l'effrayer. Et pour cause quand on connaissait ses intentions premières ! Sa crise de nerf était sans doute le contre coup de sa vive émotion. A moins qu'il n'ait réussi à lui faire croire qu'elle était la seule à avoir agressé quelqu'un dans cette histoire et qu'elle n'ait ressenti un fort sentiment de culpabilité ? En tout cas, elle avait une personnalité peu commune ! Tantôt agressive, arrogante et sûr d'elle, tantôt fragile et émotive, elle semblait osciller entre les extrêmes sans jamais trouver le juste milieu. Shiro s'arrêta là avant de se perdre en conjonctures et sourit à l'intonation nouvelle de sa voix. Essayait-elle de paraître indifférente ? Après tout, elle restait humaine. Elle ne pouvait pas être tout à fait imprévisible.

- Si tu le dis.


Il devait le reconnaître, rentrer dans son jeu pouvait ressembler à une provocation, mais bon, puisqu'elle avait commencé il n'était pas tout à fait fautif... Pour appuyer son ton blasé, il se tourna de profil par rapport à la jeune fille et observa le ciel qui s'était fait plus menaçant. Le grondement qui témoignait d'une averse imminente la fit tressaillir et Shiro l'observa en coin. Pourquoi sortir par un temps pareil si l'on avait peur de l'orage ou de la pluie ? Réflexion faite, il la jugeait peut être un peu trop durement. Elle avait tout aussi bien pu être simplement surprise par ce son puissant. Il se retourna vers elle en s'apprêtant à prendre la parole alors que les premières gouttes commençait à tomber quand il surprit le regard vague qu'elle posait autours d'eux. Elle ne bougea pas davantage lorsque la pluie se fit plus forte et semblait rêveuse, dans un autre monde. Shiro poussa un soupir d'exaspération et retira ses mains de ses poches... Cette fille... Elle était vraiment étrange... Même pour une humaine...

- Viens par là, idiote.

Sans vraiment chercher à la ménager et refusant tout à fait d'admettre qu'il s'agissait là d'une petite vengeance puérile, Shiro la prit par les épaules et la poussa contre le mur, à l'abri du mauvais temps. Franchement ! Est ce qu'elle avait vraiment besoin de lui pour se rendre compte qu'il fallait s'abriter de ce genre de pluie ? Shiro poussa un autre soupir en sentant sa colère revenir. Contre lui-même cette fois... Que l'on sache, il n'avait aucuns engagements auprès d'elle même s'il avait désirer la tuer. Il n'était pas obligé de s'inquiéter de son sort. Hasard ou damnation, il semblait décidément que si... En effet, la forte pluie s'intensifia encore avant de laisser place à une grêle suffisamment importante pour pouvoir être dangereuse pour les ceux qui ne s'abritaient pas. Shiro raffermit sa prise sur le bras de la jeune fille au cas où elle aurait la mauvaise idée de vouloir servir de punching-ball aux éléments.

- Tu es plutôt imprudente, tu ne penses pas ?

La question de pure rhétorique fut entendue comme telle puisqu'elle ne répondit pas et la tentative d'assassinat météorologique finit par prendre fin. Le silence suivit et il put enfin s'écarter d'elle sans craindre de subir lui aussi les effets du mauvais temps. Le tambourinement des grêlons étant terminer, il put distinctement entendre celui de son cœur. Son petit cœur d'humaine affolé par sa simple présence... Une situation qui ne cesserait décidément jamais de l'amuser ! Parfois, il trouvait tout de même effrayante la facilité avec laquelle les vampires pouvaient séduire les humains. Comme s'ils auraient pu se défendre convenablement face aux tueurs nés qu'ils étaient ! C'est à ce moment que le spray au poivre se rappela à son souvenir. Enfin...la majorité d'entre eux... Elle chercha son regard de ses iris bleu-vert et changea encore une fois totalement de comportement.


- On rentre ?

- C'est encore ce que nous avons de mieux à faire. Au moins comme ça nous serons sûr que tu ne blesseras personne même pas toi-même.


Lui ? Cynique ? A peine... Tous les moyens sont bons pour se venger, y compris la petite phrase assassine. Pourtant, il rechignait encore à revenir à l'école. Il aurait encore deux bonnes heures à tuer avant le début de ses cours et cette perspective n'était pas pour le ravir. Puisqu'il était sortit pour s'amuser, autant qu'il le fasse même si cela ne consistait pas à contenter les exigences épicuriennes de son palet.


- Puisqu'on aborde le sujet d'ailleurs, je pense qu'il ne serait pas une mauvaise idée que tu m'invites à manger quelque chose. Ajouta-t-il avec sa voix envoutante. Même si tu t'es excusée, je pense que je vais avoir du mal à te pardonner aussi facilement.

Heureusement, ses yeux semblaient toujours irrités et l'intensité avec laquelle ils restèrent fixés sur la jeune fille ne pouvait qu'appuyer son discours. Celui-ci restait tout de même gonflé ! Il ne manquait pas de culot de jouer sur sa culpabilité alors que c'était lui qui avait voulu l'attaquer. Et sa plaisanterie sur la nourriture, qu'il était le seul à comprendre, était plus que douteuse. Mais cette fille avait égayé sa curiosité. Il devait reconnaître qu'elle était intéressante pour une humaine et par la suite, il se ferait une joie de la mettre dans des situations impossibles face aux autres Day Class, surtout que cela ne pouvait que contribuer à faire grimper sa popularité auprès de cette dernière catégorie.


[hrp : vient de voir la longueur de son message
affraid . Ah ouais quand même, je me suis laché !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satsuki Iziki
Elève/Un avertissement
avatar

Messages : 152
Litres de sang : 3741
Date d'inscription : 26/02/2009
Age : 26
Localisation : Sous un arbre à regarder le ciel

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Mar 24 Mar - 12:25

Cette phrase tourmenta la jeune fille...

-Puisqu'on aborde le sujet d'ailleurs, je pense qu'il ne serait pas une mauvaise idée que tu m'invites à manger quelque chose.

L'adolescente écarquilla les yeux. Son coeur battait bizarrement, elle était stressé mais pourtant capable encore de contrôler ses gestes. Satsuki se dit alors:

*Mais il est dingue ou alors super sympas? Je viens de lui mettre du spray au poivre dans les yeux, et il.. il me propose de rester avec moi?*

*Il est peut-être abutit ou alors, son côté sado-maso revient...* Lui lança Kuro.

*Arrêtes Kuro!! Peut-être est il tout simplement gentil.. POurquoi ne pourrait on pas être gentil avec moi? c'est trop demander..*

*Pfff.. T'es vraiment trop innocente et pitoyable Sats', tu crois vraiment qu'un Night Class s'interresse à toi? Tu penses vraiment que tu peux avoir des amis? On vient d'arriver ici, tu as encore ce rêve d'avoir un ami? Tu n'en a jamais eu.. Alors arrêtes de te faire des idées!*


*Oui.. tu.. tu dois avoir raison.. Il est trop bien pour moi.. Mais..*

*Oublies Sats'.. Y'a que moi qui sait t'apprécier et qui sera toujours là. Tu ne peux pas avoir confiance en quelqu'un d'autre.. C'est comme ça.. Je te l'ais déjà dis...*


La jeune fille baissa alors les yeux. Elle avait une grande envie de rester avec ce beau jeune homme, elle voulait rester avec lui, il semblait si gentil, et puis il était beau..

De plus, c'était un Night Class, il était dans son école.. S'ils s'entendaient bien, ils pourraient devenir amis.. La jeune ado se mit alors à regarder ce beau jeune homme d'un air triste. Un grand silence venait de s'imposer.. Ses yeux violets n'avaient pas déccroché de ses yeux bleus-gris.

La jeune fille déclara alors, d'une voix faible et déçue:

-Non, désolé, je ne peux pas..

Le Night Class parut surpris et aussi déconcerté. Il regarda tristement l'adolescente et lui lança alors qu'il était lui aussi désolé et qu'il partait alors, seul.

Le jeune homme commença à marcher, laissant Satsuki seule, dans cette ruelle. Il s'éloignait un peu plus à chaque secondes.. L'adolescente sentit son coeur se serrer dans sa poitrine. Ses mains se mirent à trembler et elle était très déçue d'elle même.

-Attends!!! Cria t'elle soudain.

L'adolescent se retourna, une nouvelle fois surpris. Il devait penser qu'elle était vraiment incontrôlable.. Satsuki courru vers lui. Sur le chemin, Kuro lui criait dessus.

*S'il te plaît, laisse moi, juste une fois...* La supplia sa soeur.

Kuro se tu donc, laissant sa soeur aux bras de ce jeune homme, de ce danger..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Tadayoshi
Level-C
avatar

Messages : 48
Litres de sang : 3652
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Mar 24 Mar - 19:22

- Non, désolé, je ne peux pas..

**Alors celle-là on en me l'avait encore jamais faîte !**

Comme toujours, son visage ne dérogea pas à sa règle de conduite et retranscrit très fidèlement l'effarement du jeune homme. Véritable livre ouvert, Shiro n'avait jamais été capable de dissimuler ses émotions. Cette fille... Pourquoi fallait-il qu'elle soit si instable, dérangée, impulsive, imprévisible... et intéressante ? Tant pis. Ça ne valait pas le coup de jouer dans ses conditions. Il ne serait pas capable de la manipuler à sa guise et les choses pourraient même se retourner contre lui.

- C'est toi qui décide. J'y vais dans ce cas.

Sa voix était neutre, mais déjà plus froide que ce qu'il aurait souhaité. Même son visage était devenu distant sans qu'il ne s'en rende compte. Après tout, les choses étaient peut être mieux ainsi. Quelque part il était débarrasser et il ne la ferait pas souffrir inutilement. Ils y retrouvaient tout deux leurs comptes... Alors pourquoi ? Pourquoi avait-il l'impression de laisser quelque chose d'important derrière lui ? Impression vague et fugace qui s'intensifiait à chaque pas qu'il faisait pour s'éloigner d'elle. Il sentait les bases de son petit monde égoïste et confortable osciller dangereusement. Pour étrange qu'elle fut, il ne la méprisait pas. Shiro méprisait les vampires nobles pour leur arrogance, pour leur suffisance, pour leur supériorité. Il méprisait les humains pour leur fragilité, pour leur naïveté, pour leur infériorité. Il méprisait tout le monde autours de lui, adulte comme enfant, vampires comme humaines, Night Class comme Day Class. Et voilà qu'il suffisait d'un rien, une humaine, cette humaine, pour bouleverser ses certitudes et ses préjugés ? Pour faire vaciller ses résolutions, pour réveiller sa philanthropie ? Les mains dans les poches de son manteau, il reprenait le chemin de l'école. Perdu dans ses pensées, perdu entre regret et soulagement.

- Attends!!! Cria t'elle soudain.

Le jeune homme s'arrêta net, comme heurté par son appel, comme heurté par sa voix aux accents désespérés. Au fond de lui ne l'avait-il pas espéré ? Pourquoi était-il en train de s'attacher à cette fille quand tout le monde autours de lui l'avait toujours abandonné ? Pourquoi ne pouvait-il pas rester indifférent et continuer sa vie de misanthrope égoïstement ? Shiro ne parvenait pas à décrire cette sensation. Le seul mot qui lui venait à l'esprit était "étrange". C'était étrange de ne rien attendre de quelqu'un pour une fois, étrange de ne pas chercher le moyen de l'utiliser, étrange de ne pas la considérer derechef comme une ennemie, étrange de se préoccuper d'autre chose que de lui-même. Il entendit le bruit de sa course se répercuter dans la rue vide, se retourna à demi sans sortir les mains de ses poches, sans quitter son air revêche. Elle s'agrippa à son bras avec force mais pas suffisamment pour lui faire perdre son équilibre. Shiro la laissa faire, attendant, attentif, étonné devant cette humaine qui enfouissait son visage contre lui. Il poussa un soupir et posa sa main sur sa chevelure bouclée et d'un noir de jais.

- Pourquoi est ce que je ne suis pas surpris ? Je dois sans doute m'habituer à tes sautes d'humeur.

Shiro marqua une pause avant de poursuivre d'une voix moqueuse.

- Je suppose que vu la façon dont tu te comportes maintenant je dois m'attendre à une attaque au poivre, c'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satsuki Iziki
Elève/Un avertissement
avatar

Messages : 152
Litres de sang : 3741
Date d'inscription : 26/02/2009
Age : 26
Localisation : Sous un arbre à regarder le ciel

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Mar 24 Mar - 19:46

Comment devait elle le prendre? Cette dernière phrase était suspecte.. Satsuki sentait que le jeune homme avait envie de la connaitre, cependant, elle pensait qu'il devait se moquer d'elle.. De part son changement de caractères, de manières et d'attitudes.. Il est vrai qu'aux premiers abords, Satsuki Iziki ne donnait pas envie d'être ami, elle ne donnait pas une bonne image d'elle même.. parfois trop sur d'elle, parfois trop timide, quel était le juste milieu? Elle marqua une faible pause puis l'adolescente decida de le prendre en rigolant.

-Haha non, désolé encore.. Eum... Ca tient toujours pour un petit déjeuner?


Satsuki voulait vraiment s'attacher à ce jeune homme. C'était sa seule et unique opportunité de se faire un ami, c'était le seul et unique être, mis à part Kuro, qui avait fait un pas devant elle. La jeune fille ne pouvait pas passer devant cette occasion. Elle ne pouvait se permettre cette erruer mais aussi, une nouvelle fois, donner raison à son frère.

Sentir son corps près du sien, ses yeux sur elle, sa main dans ses cheveux, tout cela faisait frémir la jeune fille. Personne n'avait jamais souhaité apprendre à la connaitre, lui, il lui donnait cette chance. Personne n'avait jamais posé sa main sur elle, personne ne l'avait jamais regarder ainsi..

C'est d'ailleurs peut-être à cause de cela que Satsuki ne pu s'empêcher de lui demander de l'attendre..

L'adolescente était heureuse en cet instant. C'est vrai qu'elle ne connait absolument rien de lui, cependant, sa manière d'être et surtout ses yeux, agisse comme un baume sur les blessures de la jeune fille. Satsuki se détacha un peu du corps du jeune étudiant pour ne pas paraître trop envahissante et trop collante...


-Oh fait, tu t'appelles comment? Moi c'est Satsuki Iziki, je viens d'arriver à l'Académie. Demanda t'elle énergiquement.

L'adolescent ne disait rien. Ils étaient encore côte à côte. Ils commençèrent donc leur marche dans le village. La jeune fille ne connaissait pas l'endroit, elle ne connaissait personne, cependant, elle espérait trouver un bon petit restaurant ou bar qui accepterait de leur servir un bon petit déjeuner.

Après tout, il est vrai qu'elle lui devait bien ça...

Son mal de crâne était passé, Kuro la laissait vivre, et apprendre de ses erreurs, de ses choix. Satsuki était réellement heureuse, elle se sentait libre, apaisé et en confiance..

Peut-être tout simplement car, n'ayant jamais eus d'amis, elle ne sait pas ce que signifie, 'se faire trahir'..

Quoi qu'il en soit, la jeune fille marchait dans les rues brillantes et humides. Une odeur d'herbe mouillée vint lui carresser le nez. Un souffle de vent vint lui faire envoler ses cheveux.

Elle regardait le jeune homme qui l'accompagnait du coin de l'oeil.. Il semblait si calme et sûr de lui, Satsuki l'enviait..

Elle ne le connaissait pas, mais déjà, avait une grande marque de respect envers lui..

Ils arrivèrent enfin devant un restaurant qui semblait chaleureux et attractif. L'adolescente déclara alors:


-On entre ici?



[ J'adooore !! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Tadayoshi
Level-C
avatar

Messages : 48
Litres de sang : 3652
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Mer 25 Mar - 10:01

**Satsuki...Cela explique beaucoup de chose.**

En effet, le moins que l'on puisse dire de la jeune fille c'est que son prénom lui allait à merveille. Aussi changeante et instable que la lune, aussi mystérieuse et intrigante. Comme l'astre blanc, elle semblait dissimuler une partie d'elle-même, une face cachée que le jeune homme voulait découvrir.


- Tu as un joli prénom. Moi c'est Shiro Tadayoshi, enchanté.


Shiro Tadayoshi... Ce qu'il avait pu haïr ce nom ! Un prénom fade, insipide, banal rendu plus humiliant encore qu'il avait été choisi par ce père qu'il exécrait et dont il n'avait hérité que le nom. Shiro, comme la couleur, ou plutôt comme cette absence de couleur, le blanc. Ce blanc uni, vierge de toute tache, de tout caractère. Ce blanc continuellement méprisé, perpétuellement rabaissé, machinalement ignoré. Ce blanc, comme une ultime injure que lui laissait son père, comme une tache indélébile apposée sur son fils. Ils se mirent en route, le jeune homme légèrement en retrait tandis qu'elle semblait chercher son chemin. Il restait méfiant, sans parvenir à se sentir tout à fait serein malgré son flegme apparent. Peut-être tout simplement parce qu'il savait ce que cela signifiait de se faire trahir...


-On entre ici?

L'endroit venait d'ouvrir d'où le nombre peu important de clients, ce qui paraissait logique compte tenu de l'heure. Shiro acquiesça en silence et entra à sa suite dans le restaurant. Ils choisirent de s'asseoir près d'une fenêtre, face à face, en partie dissimulés par une plante verte à tendance envahissante. Le manque de soleil avait obligé le personnel à allumer les lumières malgré que l'après-midi fut déjà bien entamé. Lorsqu'elle enleva son manteau, Shiro fut de nouveau interpellé par son uniforme.


- Tu n'es pas censée être en cours au fait ?





[pas d'inspiration...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satsuki Iziki
Elève/Un avertissement
avatar

Messages : 152
Litres de sang : 3741
Date d'inscription : 26/02/2009
Age : 26
Localisation : Sous un arbre à regarder le ciel

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Mer 25 Mar - 14:02

- Tu n'es pas censée être en cours au fait ?

Satsuki leva ses yeux bleus vers ceux violets du jeune homme. Elle était prise au dépourvu, elle ne savait pas quoi lui répondre. En effet, elle devrait être en cours, en effet elle nedevrait pas se trouver ici.. Cette question titilla la jeune adolescente, mais elle préféra jouer franc jeu avec le jeune Shiro.


-Et bien, si. Je dervrais être en maths à l'heure qu'il est.. Mais mon niveau est tellement pitoyable que ça ne vaut même pas la peine.. Je me raccroche aux matières que j'aime..
Elle souffla un peu, puis continua: de toute façon, personne ne sera là pour me punir, alors..

Une serveuse arriva enfin, un petit bloc à la main. Elle était blonde et avait attaché ses cheveux pour libérer son cou si blanc et pur. Shiro l'observait tendrement. Satsuki semblait géné.

-Avez-vous fait votre choix? Demanda t'elle soudain.
-Oui, moi je prendrais un chocolat, et euh... Shiro?

Le jeune homme tourna son regard vers son interlocutrice et donna sa réponse. Satsuki sourit à la serveuse qui s'éloigna.

-Et toi? Quelles sont les matières où tu ne réussis pas?

Shiro parut surpris, mais répondit à la question. Après cela, un silence s'installa entre ces deux adolescents. Shiro paraissait mal à l'aise, peut-être était-ce une impression.. Ou peut-être s'ennuyait il? La jeune fille se sentit alors à son tour mal à l'aise.

Après un silence qui s'éternisait un peu trop, on vint leur apporter leur choix culinaires. Satsuki sourit à la vue de son chocolat.

Sa boisson préférée !! Elle y ajouta le sucre, tourna longuement la crême et commença à boire une longue gorgée.

L'adolescent ne cessait de la regarder étrangement. Quand elle eût finit de boire ce lait aromatisé, elle lui demanda timidement:



-Tu es depuis longtemps à l'Académie? Tu dois connaitre beaucoup de monde..

En disant ces mots, la jeune fille baissa les yeux sur sa tasse. la crême se noyait au reste de la boisson. Satsuki sentit alors quelque chose lui chatouiller légérement le cou. Qui était-ce? Une personne? Une blague? Une arraignée?

La jeune adolescente tourna vivement la tête et se retrouva alors nez à nez avec une plante verte. Satsuki se sentit alors très bête..

Pour qui elle passait aux yeux de ce beau et ténébreux Night Class? C'est alors à cet instant qu'elle réalisa tout ce qui venait de se produire depuis peu. Elle était tout bonnement en train de déjeuner avec un superbe jeune homme, comme si tout était normal, comme si c'était l'habitude...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Tadayoshi
Level-C
avatar

Messages : 48
Litres de sang : 3652
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Jeu 26 Mar - 18:22

-Et bien, si. Je
dervrais être en maths à l'heure qu'il est.. Mais mon niveau est
tellement pitoyable que ça ne vaut même pas la peine.. Je me raccroche
aux matières que j'aime..


Shiro sourit, cela lui rappelait quelqu'un...


- de toute façon, personne ne sera là pour me punir, alors..

Satsuki fut interrompue par l'arrivée d'une serveuse bien que Shiro était curieux de savoir pourquoi personne ne l'a punirait. Avait-elle à ce point l'habitude de sécher ses cours ? Quelque part, il l'enviait un peu. N'avoir de compte à rendre ni à sa famille, ni à un sang-pur, ni à un directeur excentrique... Cela ressemblait beaucoup à une liberté qu'il ne pourrait sans doute jamais posséder. En tout cas, c'était intéressant. Cependant, pas autant que la jolie jeune femme qui se tenait debout à côté de lui. L'attitude du vampire était immanquablement attirante. Calme, décontracté avec ce coude posé sur le rebord de la chaise, la tête penchée tandis qu'il la levait vers la jolie blonde, le sourire charmeur et les yeux doux. Elle marqua un temps de silence en croisant le regard de Shiro avant de revenir soudainement à la réalité et de poser sa question avec un peu d'empressement, ce qui élargit le sourire du vampire. Satsuki commanda quelque chose et, sans même l'avoir écouté, Shiro demanda la même chose. En fait, peu lui importait. Seul le sang, où ses horribles substitues qu'étaient les Blood Tablets, nourrissait les vampires. Tout le reste n'était pas très digeste et n'avait rien d'exceptionnel au goût en comparaison. Pour autant, en intégrant l'école, Shiro avait accepté de jouer cette mauvaise comédie, celle de paraître pour un humain normal...enfin presque.


-Et toi? Quelles sont les matières où tu ne réussis pas?


S'il fut d'abord surpris, Shiro ramena ses coudes sur la table dans une attitude plus sérieuse.

- La majorité des matières m'ennuient donc je ne cherche pas à faire d'effort et les résultats s'en ressentent. Je ne vois pas l'intérêt de passer autant de temps à travailler pour quelque chose que l'on aime pas. Je fais juste en sorte d'avoir de bons résultats pendant les examens.


Difficile d'attendre autre chose de la part de ce paresseux fini qui se faisait un plaisir de tourner les efforts de ses professeurs en ridicule. Mais il semblait distant, inattentif. Il ne voulait pas tellement parler de lui. Il ne voulait pas qu'elle sache des choses sur lui. Il ne voulait pas en arriver à lui faire totalement confiance. Il ne voulait pas se rendre compte plus tard qu'il s'était bercé d'illusion. Le silence s'installa entre eux, sans que le vampire ne sache s'il était du à sa confession ou à son attitude. Dans tout les cas, il en était la cause et cela le mettait d'autant plus mal à l'aise. Heureusement, on leur amenait leur commande et Shiro leva un sourcil devant l'air enjoué de Satsuki. Elle y glissa un sucre, tourna lentement sa cuillère dans sa tasse avant de la porter à ses lèvres. Sa main soutenant son menton, Shiro l'observait avec beaucoup d'intérêt. Le plaisir évident qu'elle avait à boire la mixture, son petit rituel juste avant, le mouvement lent de sa gorge tandis qu'elle avalait... Elle ressemblait un petit peu à un vampire en train de se nourrir comme ça.

-Tu es depuis longtemps à l'Académie? Tu dois connaitre beaucoup de monde..

- Pourquoi penses-tu que je devrais connaître beaucoup de monde ? Je ne suis à l'Académie que depuis deux semaines et les seuls personnes que je côtoie sont ses saletés d'aristocrates.

Sa voix tranchait avec son comportement calme. Plus forte, on sentait poindre la rancune. Ce qu'il oubliait c'est qu'aux yeux de la Day Class, la Night Class était justement spéciale parce qu'elle était une classe composée uniquement d'élite aristocratique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satsuki Iziki
Elève/Un avertissement
avatar

Messages : 152
Litres de sang : 3741
Date d'inscription : 26/02/2009
Age : 26
Localisation : Sous un arbre à regarder le ciel

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Ven 27 Mar - 17:47

Cette dernière phrase, tranchante comme la lame d'un couteau, brisa les illusions de la jeune fille Ce jeune homme prit alors une place moins 'sacré'. Il était comme elle. Il étaient semblables.. L'adolescent n'aimait pas forcément les cours, il ne semblait pas très motivé non plus..

Satsuki non plus, n'était pas quelqu'un de très captivé par l'école, seulement, elle voulait quand même réussir sa vie. Cette dernière n'avait pas été tendre avec elle, c'est pour cela qu'elle voulait se reprendre en main, avant qu'elle ne sombre à nouveau..

Satsuki sourit en voyant le jeune homme qui amenait doucement sa boisson à ses lèvres. Cette boisson chaude tant convoité par l'adolescente.

Shiro n'avait pas l'air d'aimer cela autant qu'elle, il bu une simple gorgée, comme si on le forçait.. Il fronça un peu ses sourcils... La jeune fille se sentit mal.

Elle était assise, droite, sur la banquette rouge. Ses mains rejointes sur ses genoux. La jeune fille détestait qu'on la fixe, c'est donc pour cela qu'elle avait son visage baissé, pour ne pas regarder d'autres personnes, qui serait à nouveau tenter de la fixer..

Satsuki rebut à nouveau une gorgé de chocolat. Elle ne savait pas du tout comment s'y prendre avec ce Shiro.. C'était la première fois qu'elle parlait avec un ado de son âge, mis à part son frère..

L'adolescente ne savait pas si prendre avec ce jeune homme. D'un côté il était si sûr de lui, avec ses grands airs.. mais aussi, il paraissait perdu et fragile et si peu confiant à certains moments..

Mais cela le rendait encore plus attachant et plus proche de Satsuki. Sans s'en rendre compte, il la mettait à l'aise, en se sentant mal à l'aise. Cela se voyait clairement. Il ne lui faisait pas du tout confiance, malgré son envie, certaine..

L'adolescente ne savait pas quoi lui dire, quoi faire.. Comment réagir face à quelqu'un qui n'est pas confiant? La jeune fille voulait à tout prix se faire des amis, mais comment peut-on tisser un lien si cette personne n'en reçoit pas l'envie, ni le désir?

Satsuki ne savait plus comment réagir face à ce jeune homme qui ne lui tendait aucune perche.. Il n'avait sans doute aucune envie de tisser un lien avec elle..

En même temps, il avait raison.. Qui voudrait être amie avec elle? Cette pauvre fille qui passe son temps à se faire persécuter par les obsédés et par son frère?


[MOUHAHAHA]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Tadayoshi
Level-C
avatar

Messages : 48
Litres de sang : 3652
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Sam 28 Mar - 18:31

Comme prévu, le goût de ce que la jeune fille appelait "chocolat" était totalement, absolument, complètement, irrévocablement...minable. Il se força à en avaler une grande gorgée pour faire illusion et vider un peu sa tasse mais comme il s'y attendait, cette boisson chaude ne resterait pas graver dans sa mémoire. En relevant les yeux, il s'aperçut que Satsuki avait baissé les siens. Le visage incliné, caché par ses cheveux noirs, fixant ses genoux, les épaules rentrées... La Day Class semblait ne pas savoir comment combler ce silence qui, il ne s'en rendait compte que maintenant, commençait à s'éterniser. Désarçonné face à cette situation tendue et réalisant qu'elle était principalement due à son comportement, Shiro comprit qu'il devait faire un premier pas pour sortir de cette impasse en matière de "relations humaines". Même s'il aurait aimé que ce fut possible, il ne pouvait pas espérer en apprendre plus sur elle tout en restant lui-même complètement hermétique.

**Un donné pour un rendu.**

Alors qu'il sentait que cette humaine pouvait bouleverser son petit monde, avait-il le droit de s'attacher à des principes qui ne visaient qu'à le maintenir ? Il se rendit compte que si Satsuki pouvait être un bouleversement bénéfique, il était pour l'heure contraignant mais le jeu n'en valait-il pas la chandelle ? C'était un défi. Un défi lancé à lui même dont l'enjeu n'était ni plus ni moins que sa capacité à vivre parmi les autres. Reprenant des considérations plus bassement matérielles, notre vampire ou plutôt notre philosophe précoce imagina Satsuki comme le chocolat. Pour l'instant, ce n'était ni bon, ni mauvais, mais peut être qu'en se forçant, il en résulterait quelque chose de bien. C'était un risque à prendre et s'il avait refuser de le faire jusqu'ici c'est parce que personne ne lui avait parut aussi intéressant que Satsuki. Un bras tendu sur la table, il jouait avec un sucre encore emballé. Faible prétexte à ses yeux fuyant alors que sa voix s'élevait. Différente, plus sérieuse, plus confiante aussi.


- Je suis moi aussi le fils d'un aristocrate mais ma mère n'a jamais été...celle qu'il considérait comme sa femme. Quand elle est morte, la seule chose gênante qui restait de cette relation, c'était moi. Voilà pourquoi maintenant, même si je ne peux pas renier mes origines, je ne les porte pas dans mon cœur.

C'était la première fois qu'il parlait de cela à quelqu'un depuis longtemps. Enfant, il se confiait à sa famille, ses domestiques, ceux qu'il croyait être ses amis. Avant de comprendre qu'ils utilisaient ses états d'âme, ses craintes, ses doutes, ses angoisses, contre lui. Depuis, il avait gardé en lui, comme une ultime rancœur, toutes ses faiblesses. Un fardeau égoïste, oppressant mais qui lui avait permis de survivre dans son monde en le rendant plus fort, en lui permettant de ne pas être atteint par ceux qui lui voulaient du mal. Timidement, il releva son regard vers celui de Satsuki, ses grands yeux violets cherchant les siens. C'était maintenant qu'il saurait s'il pouvait lui faire confiance ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satsuki Iziki
Elève/Un avertissement
avatar

Messages : 152
Litres de sang : 3741
Date d'inscription : 26/02/2009
Age : 26
Localisation : Sous un arbre à regarder le ciel

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Jeu 2 Avr - 15:35

Il venait de prononcer ces mots avec un goût d'amertume dans la voix. Satsuki ne pensait pas qu'il parlerait.. Surtout pour avouer cela. En effet l'adolescente trouvait que c'était personnel.. Et ce jeune homme n'avait pas vraiment l'air confiant envers elle, pourquoi lui dévoiler ainsi une partie de sa vie? Satsuki ne le savait pas du tout.. POurquoi es-ce que d'un coup, il se mettait à lui parler, tel à un ami?

Satsuki leva ses yeux vers ceux de Shiro. Leurs regards se confondèrent. Malgré la brutalité de sa réplique, cela lui avait réchauffé le coeur. De savoir qu'il essayait lui aussi de creuvé l'absait, qu'il tentait un pas tremblant mais déterminé dans sa direction.. La jeune fille lui sourit alors chaleuresement. Ele plissa ses yeux et balaya d'un revers de main ses cheveux de son visage. mais se rendit compte très rapidement qu'elle souriait alors qu'il venait de luia vouer un fait terrible pour lui.. La jeune Day Class se reprit alors, s'excusa et grimaça une mise triste.. Elle regarda ensuite sa tasse tout en pensant:

*Il fait un pas vers moi, il veut sans doute apprendre à me connaître aussi, mais ne sait pas comment si prendre.. C'est cool, il paraît moins sacré et plus.. humain.. Il est comme moi, malgré sa beauté et son assurance, il n'a pas confiance en lui.. et ni en moi, me testerait-il?*

Satsuki lui répondit alors, après avoir placé ses mains sur la table:

-Cela ne devait pas être facile à vivre.. Tu as du beaucoup souffrir de cette situation..?

Sa question était anodine, seulement elle valut au jeune homme un lèvement de sourcil. Satsuki ne pouvait pas lui répondre qu'elle le comprenait, c'était faux. Elle avait vécu avec ses deux parents qui la choyaient et l'aimaient de tout leurs coeurs. Elle ne pouvait pas non plus se permettre de lui dire qu'elle avait eut une enfance magnifique, cela ne se faisait pas d'étaler sa vie et son bonheur quand on vous annonce que l'on a vécu seul et malheureux..

L'adolescente leva les yeux au plafond et se dit à elle même:

*Faîtes qu'il ne me pose pas de questions !!! S'il vous plait...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Tadayoshi
Level-C
avatar

Messages : 48
Litres de sang : 3652
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Dim 19 Avr - 15:52

Shiro ne l'avait pas laché des yeux. Pas un seul battement de paupière n'était venu troubler l'intensité de son regard. Il avait scruter son visage, scruter le moindre mouvement, scruter la moindre émotion. Il y avait vu la surprise, l'espoir, la joie, la honte, la peine, l'embarras...l'hypocrisie. Comment pouvait-on appeller autrement cette mine composée et ces paroles où pointaient une fausse compassion ? Pourquoi posait-elle une question dont elle connaissait déjà la réponse ? Comment pouvait-elle lui mentir aussi impunément ? Shiro détestait l'hypocrisie. Cette duperie quotidienne, ce comportement sournois, ces relations fausses... Qu'avait-il penser ? Elle était comme tous autres... Elle était incapable de se montrer telle qu'elle était vraiment. Incapable de ne pas se mentir à elle-même, d'acceder à cette conscience de soi et des autres qui nous permet d'être entièrement honnête et sincère. Qu'avait-il espéré ? Une amie ? L'amitié reposait sur la sincérité et bien peu de gens possédaient cette qualité. Être sincère c'était accepter de se remettre en question, de dire la vérité, peu importe le prix. Il est bien plus facile de se noyer dans le mensonge et de sombrer dans un rôle confortable que l'on s'applique à jouer avec brio sans jamais montrer les coulisses. Shiro se fit froid, distant, méprisant.

- Pourquoi poser une question dont tu connais parfaitement la réponse ? Si tu ne peux être qu'hypocrite, ça n'en vaut pas la peine.

La glace de son regard, la dureté de ses propos, la force de sa voix qui semblait prête à trambler de colère par moment... il l'aurait tué juste pour oublier cet instant. Shiro se leva et enfila son manteau avan d'y fourrer sa main et de jeter sur la table un peu d'argent sans même regarder la jeune fille ou prêter attention à ce qu'elle pouvait lui dire. Il s'était ouvert si peu et pourtant elle était parvenue à le décevoir, à le trahir, à le blesser. Lorsqu'il croisa la serveuse qui avait prit leur commande, il la fusilla du regard, remarquant à peine sa mine étonnée par cette colère soudaine. Elle s'écarta du passage sans rien dire, presque choquée et il sortit en claquant violemment la porte derrière lui. Il se mit à marcher, vite, sans se retourner. Pendant un temps, il fut incapable d'avoir des pensées cohérentes, tout à sa colère et à sa déception. Puis, il commença à se calmer à marcher dans le froid. Satsuki... Comme la lune elle était changeante et attirante mais comme elle, elle était fourbe lorsqu'elle s'éclipsait certaines nuits, ne laissant la place qu'aux ténébres. Une nuit noire avec son existence pour seule lumière, voilà ce qui attendait Shiro, voilà tout ce qu'il pouvait espérer. Vouloir le contraire s'était se leurrer, c'était se condamner à avoir de plus en plus mal. Il avait pris le chemin de l'école et il ignorait si elle l'avait suivit compte tenu du fait qu'elle ne l'avait pas rattraper pour peu qu'elle se fut lancée à sa poursuite. Il marchait sur la route peu fréquentée entre l'école et le village entourée par les arbres dénudés par l'hiver. Si elle le rejoignait maintenant, il ne savait pas ce qu'il ferait... L'occasion était belle...


Dernière édition par Shiro Tadayoshi le Mar 21 Avr - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satsuki Iziki
Elève/Un avertissement
avatar

Messages : 152
Litres de sang : 3741
Date d'inscription : 26/02/2009
Age : 26
Localisation : Sous un arbre à regarder le ciel

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Mar 21 Avr - 15:59

L'adolescente avait reçut ces mots comme un coup de massue dans le cou. La force et la violence de cette affront l'obligèrent à tomber au sol, d'ù elle ne se revèlerait jamais. La jeune fille eut un pincement au coeur en voyant le beau night class s'en aller,après avoir ajusté son manteau, dans le froid de cette après-midi pluvieuse. Elle ne savait vraiment pas si prendre avec les autres adolescents, avec personnes d'ailleurs. Elle l'avait sa foutue réponse à sa question, il l'avait dévoilé avec ce ton assassin. Satsuki ne savait pas quoi faire, intérieurement, elle criait :

*Rattrape le, rattrape le !!!!!*

Mais non, son corps ne se leva pas d'un centimètre de cette banquette rouge. Son regard ne s'était pas levé, elle l'avait laissé sur ses mains. La jeune fille avait honte d'elle, de sa vie, son comportement. POurquoi avait-elle été lui demander un truc pareil? Elle s'en fichait, elle voulait juste créer une discussion, tu parles, la discussion était à présent finie, il était partit et ne semblait pas vouloir revenir, la jeune fille avait vraiment honte et avait mal au coeur. Son ventre la tiraillait, un démon jouait avec son estomac. Sa tasse brumeuse devant elle ne l'attirait plus, elle avait mal à la gorge, se retenant de pleurer.

Pourquoi avait elle tout gâcher??? Sa seule possibilité d'avoir un ami était partit en fumée, telle un nuage explosé, jetant ses gouttes d'eau sur une ville en feu. Satsuki se dit alors que Kuro avait raison. IL n'y avait que lui, elle ne croirait plus en l'espoir d'avoir un ami, elle ne prendrait plus le risque de retomber de si haut, elle ne tenterait plus rien.

-TU vois, j'avais raison! Lui lança Kuro.
-La ferme!
-tu me parlespas comme ça, tu as voulus t'approcher du soleil, tu t'es brûlé les ailes et tu es tombé lourdement sur le sol, assume!!


Satsuki serrait les poings, elle ne pouvait pas admettre que son frère est raison, qu'elle ait tord et qu'il en joue. L'adolescente reprit ses esprits, elle gueula alors dans le petit restaurant, d'une vois meutrière:

-Je n'ais plus qu'à me relever!

La jeune fille attrapa son manteau noir qu'elle enfila rapidemement avant de courir à l'extérieur. Le temps était grisâtre, les rues glissantes, les gens rares et sournois. Ils la regardaient avec un air d'interrogation et de peur. POurquoi? Elle ressemblait juste à ue furie. Ce comportement ne lui ressemblait pas, pourquoi esce qu'elle lui courrait après? C'est la honte, elle ne devrait pas tenter de le rattraper, seulement, c'était plus fort qu'elle, un sentiment la tiraillait et cette attirance peu commune envers cet adolescente l'enivrait.

*Par où est-il passé???*

Le village était grand, elle ne le connaissait pas, par où pouvait il bien aller???? L'adolescente réfléchit alors quelques minutes, il devait sûrement rentrer à l'école, Satsuki marcha plus vite, ses boucles noires s'envlaient, son coeur battait fort, ses joues devinrent rouges. Elle sortit soudain du village pour arriver sur le chemin de l'Académie, des arbres, un fin brouillard, une ombre. Serait-ce lui? Aurait-elle une nouvelle chance? POurrait-elle rattraper sa faute? Essayer de rattraper un lien fragile qui aurait pu se tisser? Le seul et unique de toute sa vie... Le seul espoir d'avoir un ami, un camarade, une oreille attentive, une épaule, un soutien...?

Un corps.. Shiro. L'adolescente courru encore plus vite et vint à distinguer quelques détails de son allure, son manteau, ses cheveux..

-Shiro! Attends!!

L'adolescente se stopa, elle reprit donc son souffle. Elle était totalement exténué par cette course folle dans les ruelles dérapantes. Elle releva son visage, sa timidité s'était envolé. Elle devait être sincère envers lui, elle ne devait plus se servir de sa timidité et de sa peur comme carapace.

-Tu as raison, je suis hypocrite! TU sais quoi? Non je ne conais pas la solitude! Sais-tu seulement pourquoi je ne t'ai pas dis que je n'avais jamais manqué de rien, tout simplement pour ne pas te faire de peine. Je croyais que c'était ça... être ami...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Tadayoshi
Level-C
avatar

Messages : 48
Litres de sang : 3652
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Mar 21 Avr - 18:05

-Shiro!

Cette voix...
Elle criait son nom mais semblait lointaine. Sans aucun doute était-ce à cause du brouillard. A moins qu'il ne l'ait rêvé ? Mais dans ce cas, pourquoi voudrait-il l'entendre ? Shiro ne s'arrêta pas, enfouissant ses pensées profondément dans son coeur. Il ne voulait plus jamais avoir à faire à cette idiote. Etait-ce parce qu'il n'était plus de marbre avec elle ? Etait-ce parce qu'elle avait réussi à l'atteindre ? Etait-ce pour se protéger ? Son petit monde avait repoussé l'envahisseur et il en ressortait plus fort, dictant à Shiro de la fuir. La solitude était encore la solution la plus simple à son égoisme et à sa méfiance naturelle à l'égard des autres. Satsuki ne venait-elle pas justement de le lui rappeler ?

- Attends!!

Cette fois il l'avait très nettement entendu. Il sentit sa colère ressurgir et il se retourna derechef avec une lueur assassine au fond de ses yeux. Sombre silhouette haute et élancée, d'une attitude aussi glaciale que la température ambiante, Shiro était d'une beauté inhumaine dans ce brouillard. Mélange incertain d'un danger sauvage et d'une grace harmonieuse. Sa raison lui hurlait de reprendre sa route, de ne plus prêter la moindre attention à cette humaine sans intérêt qui était parvenue à lui faire du mal.

-Tu as raison, je suis hypocrite!...

Essouflée, le teint rose, les boucles éparses, elle l'avait rattrapé. Mais il était trop tard.

- ...Tu sais quoi? Non je ne connais pas la solitude...

...Shiro avait déjà pris ses résolutions...

- ...Sais-tu seulement pourquoi je ne t'ai pas dis que je n'avais jamais manqué de rien ?...

...Elle ne parviendrait pas à le faire flancher...

- ... tout simplement pour ne pas te faire de peine. Je croyais que c'était ça...

...Alors pourquoi restait-il là à l'observer ?

- ...être ami...

Ces mots firent voler ses défenses en éclat, détruisirent les barrières qu'il avait érigées autours de son coeur, effacèrent ses arguments... "Ami"... Avait-elle agi ainsi pour l'épargner ? Pour lui éviter une douleur inutile ? Elle le connaissait mal, si peu de chose n'aurait pas suffit à le blesser... Pourtant, pouvait-il réellement le lui reprocher ? Elle avait d'ailleurs mit clairement le doigt sur le noeud du problème : la solitude. Une situation qui jusqu'ici lui avait toujours convenue. Une situation de lâche à laquelle il se raccrochait de peur d'en affronter d'autres, inconnues. Au final n'était ce pas lui l'imbécile ? L'impact de ses mots était comme toujours, visible sur son visage. On y voyait la suprise bien sûr mais aussi quelque chose d'autre, la détresse. Shiro n'avait appris qu'à cacher qu'une shose : ses faiblesses. Satsuki venait de les mettre à nu. Il ne voulait pas qu'elle lise sa vulnérabilité. Il détourna le regard, trouvant soudain un intérêt tout particulier aux pierres sur le bord de la route, la tête inclinée pour dissimuler ses yeux. Il était troublé, perdu, incapable de déterminer s'il avait eu tord ou non. Dans le silence duveteux, entouré par le brouillard, il restait immobile et muet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satsuki Iziki
Elève/Un avertissement
avatar

Messages : 152
Litres de sang : 3741
Date d'inscription : 26/02/2009
Age : 26
Localisation : Sous un arbre à regarder le ciel

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Mer 22 Avr - 9:21

Immobile et muet, voilà comment se trouvait Shiro.. Satsuki n'avait pas peur des mots qu'elle prononçait, tout simplement parce qu'elle les pensait, et qu'elle savait que Shiro les écoutait. Il ne pouvait plus reculer. Ils ne se connaissaient pas depuis longtemps, ça c'est sûr, seulement quelque chose passait entre eux, un lien fragile, instable, transparent, qui les rattachait l'un à l'autre? pourquoi? Comment? Elle ne le savait pas, mais ce qu'elle était sûr, c'est que Shiro était comme elle, tout aussi perdu par ce contact transparent..

L'adolescente envoyait son regard dans ceux de Shiro, avant qu'il ne tourne son visage. L'avait elle heurté? Blessé? Elle le pensait, ses mots avaient peut-être touché le jeune homme tel ses derniers mots prononcés au restaurant. Satsuki fit un petit pas vers l'adolescent. Il ne la regardait pas, préférant scruter des détails de cet endroit. Il cherchait du réconfort dans la seule chose qu'il pouvait trouver, préférant cela, plutôt que d'être confronté à la réalité et à la jeune fille.


-Je sens que tu bouillone à l'intérieur.. Décclara l'adolescente. ne garde pas tout pour toi, tu as beaucoup souffert de la solitude, et tu sais, mes parents, bien qu'ils aient été adorables, m'ont privé d'une chose que je veux gagner à tout prix...

L'adolescente ne réagissait pas. Satsuki contninua d'avancer légèrement et s'arrêta pour continuer. Elle marchait doucement, comme pour amadouer un félin appeuré.
-Je ne sais pas ce qu'est l'amitié, je ne sais pas ce que c'est ami.. Je ne sais rien de tout cela pour la bonne et simple raison, que je ne connais personne à part mes parents dans ce monde. Je ne connais pas l'autorité, la politesse, avoir des responsabilité.. Etre dans une bulle durant autant d'années ne m'a pas permi de découvrir le monde, de découvrir les gens..

La Day Class continua d'avancer. Shiro restait de marbre.

-Mais, quand tu m'as parlé tout à l'heure, j'ai ressenti une chaleur en moi.. C'était la première fois qu'on s'intéressait à moi.. Tu es un garçon très gentil ( et beau !!!!! Very Happy ) et je crois que je commence à vouloir être ton amie.. tu n'es pas obligé d'accepter, tu as ta vie, j'ai 'la mienne', je comprendrais que tu me crois folle et que tu ne veuille pas m'adresser la parole.. Après tout je ne connais rien de toi, et tu ne sais rien de moi... je ne sais pas trop quoi te dire...

Elle était à présent devant le jeune homme. Elle baissa son visage pour chercher le regard du jeune homme, et finit par le trouver.
-Juste, que j'aimerai ne pas briser... ce premier.. contact... que j'ai tenter... de créer..?

L'adolescente se redressa, toujours ses yeux plongés dans ceux de l'adolescent..
-Tu es pitoyable! Comment tu te rabaisses devant lui, il te jeté comme une merde, souviens toi, il y a de cela quelques minutes... Lui lança Kuro.

* laisse moi s'il te plait Kuro, je sais ce que je fais... *

Kuro laissa donc sa jumelle seule avec elle même, avec ses désirs et son rêve qui pourrait devenir réalité.. Quand l'espoir se transforme en étoile et ravive la flamme dan sles yeux des gens, c'est ce qu'il y a de plus beau. Satsuki ne savait pas vraiment ce qu'elle faisait ni ce qu'elle disait.. Peut-être simplement parce que ce n'était pas elle qui parlait, mais tout simplement son coeur. C'était la première fois que cela lui arrivait, qu'elle se dévoilait à quelqu'un.. La volonté d'avoir un ami l'avait rendu naïve, et s'il n'était pas le garçon qu'elle pensait? S'il était un garçon méprisant, ignoble et sournoit? S'ils découvraient qu'ils n'avaient rien en commun?

Soudain, son coeur se mit à battre fort, et son ventre à la tirailler...

La peur, l'angoisse, l'envahissaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Tadayoshi
Level-C
avatar

Messages : 48
Litres de sang : 3652
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Mer 22 Avr - 14:03

Comment pouvait-il craindre de lui dévoiler ses faiblesses quand elle n'hésitait pas à le faire ? C'est ce qu'il lisait dans son regard inquiet et effrayé, peut être simple miroir du sien... Cette fois-ci, elle ne lui mentait pas. Elle était vraie, sincère, honnête. Cela la terrifiait et pourtant lui faisait du bien. Shiro restait impassible en apparence mais au fond de lui, elle avait raison, il bouillonait. Il s'heurtait à ses contradictions, sautait d'un sentiment à un autre, virvoltait entre ses idées essayant d'en saisir le sens avant de se faire emporter par un autre flot d'émotion et de question. Cet effrayant état d'incertitude ne lui avait jamais paru aussi présent, aussi intense. Il ferma un instant les yeux. Lui non plus ne voulait pas briser ce lien informe qui les unissait et qui jouait avec leurs nerfs. Prise de risque inconsciente ? Folie passagère ? Abandon d'une ligne de conduite ? Peut importe de quoi il s'agissait. C'était là... Impalpable, invisible, insaisissable mais indubitablement présent. Il releva la tête vers la cime des arbres en prenant une profonde inspiration avant de rouvrir les yeux puis la baissa pour trouver le regard de Satsuki.

- Tu as raison.

Il marqua une pause durant laquelle il vit l'espoir renaître dans les yeux de la jeune fille. A moins que ce ne soit son propre reflet qu'il contemplât.

- Je ne te connais pas, je te crois folle et je pense que du peu que tu connais de moi le mieux que tu aurais à faire est de t'enfuire en courant.

Ces paroles avaient beau être dures, son visage les démentait.

- Mais... mais malgré tout... je sens qu'il y a quelque chose d'autre avec toi. J'ai envie de te connaître mieux pour savoir si j'ai eu raison mais cela fait tellement longtemps que je ne fais plus confiance aux autres que j'ai peur que tu me trahisses. Alors...

Son regard avait repris de l'assurance, son visage paraissait plus amical.

- ...ne me ment plus d'accord ? On m'a menti tellement souvent que je préfère une vérité brutale à une demi-vérité ou à un mensonge. Et...

Un sourire d'excuse se glissa sur ses lèvres.

- ...désolé pour tout ça, je crois que...j'ai réagi de manière un peu excessive.

Oui, la Day Class ne rêvait pas : Shiro s'excusait. Fait rare si ce n'est exceptionnel, le jeune homme acceptait de reconnaitre ses erreurs et lui présentait des excuses. Certes pas très appuyées mais sincères et c'est ce qui comptait. Pour l'heure, il semblait que la tension était retombée... mais pour combien de temps encore ? Il semblait que les deux jeunes gens passaient leur temps à essayer de s'amadouer et à se rejetter mutuellement. C'est sûr que lorsque l'on ne sait pas si prendre avec les autres... Et ils étaient tous les deux nuls dans ce domaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satsuki Iziki
Elève/Un avertissement
avatar

Messages : 152
Litres de sang : 3741
Date d'inscription : 26/02/2009
Age : 26
Localisation : Sous un arbre à regarder le ciel

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Jeu 23 Avr - 17:36

Satsuki était sur un réel petit nuage. Le beau et intouchable jeune homme venait de se dévoiler, de se mettre à nu.. Shiro était vraiment complexe, à la fois dur et méchant, mais tantôt si brisé de l'intérieur.. L'adolescente avait un immense sourire sur le visage, ses yeux brillaient.. Elle était tellement heureuse! D'une elle avait cloué le bec à son frère, et surtout de deux, elle s'était fait un ami. Voilà, ça y'est, elle avait son premier ami !!! UN premier lien créé à l'âge de 17 ans, une première relation, très fragile et très particulière, cepandant, quelque chose venait d'être créer en cette après-midi bizarre et pluvieuse. Leur rencontre était inatendue, presque surgrenue, seulement, la hasard les avait fait se rencontrer.. La jeune fille était en émois, si bien qu'elle ne contrôla pas se sentiment qui surgit en elle. Son corps bougea seul, suite aux réactions trop émotives de son coeur.

Son corps s'avança encore plus près de Shiro. Elle passa ses mains autour de son manteau, encerclant son corps rigide et vint se coller contre lui de manière énergique.

-Je ne te mentirai plus jamais, je te le promets! Mais ça marche dans les deux sens!! Je suis tellement contente !!

Shiro restait statique, il ne bougea pas le petit doigt, malgré sa surprise passé. Satsuki était tellement heureuse en cet instant, je ne sais pas si vous vous rendez compte que c'est son premier ami. C'est quelque chose que l'on oublie pas, surtout à 17 ans.. Enfin elle avait réussis par elle même à établir un lien, à faire quelque chose. Elle avait pu ainsi démontrer à Kuro qu'il pouvait avoir tord et que maintenant il avait de la concurrence.

Par cette action, ce lien et cette amitié qui va naître, Satsuki sait maintenant qu'elle peut tout essayer, que Kuro a certainement dû lui mentir sur beaucoup d'autre sujet, et qu'elle doit découvrir le monde. Elle doit vivre par elle même et se sentir enfin libre.

* Alors......ne me ment plus d'accord ? On m'a menti tellement souvent que je préfère une vérité brutale à une demi-vérité ou à un mensonge. *

Cette phrase lui revint soudain en mémoire. Pourquoi? Es-ce l'oeuvre de son frère, pour la ramener à la réalité? D'ailleurs, Kuro ne disait plus rien.

Peu importe comment, mais cette phrase était belle et bien inscrite dans sa mémoire. Elle e devait plus lui mentir, sinon elle perdrait toute possibilités d'avoir un ami. Soudainement, elle se recula du corps de Shiro. Elle le regarda en souriant légèrement en coin, pour lui montrer qu'elle était contente, mais elle devait lui dire quelque chose.

Mais il n'était pas prêt à l'entendre, ni elle a lui dire... Comment avouer qu'on a quelqu'un d'autre en nous? Et que ce quelqu'un est sournois, manipulateur et protecteur?C'est quelque chose de pas naturel, de monstrueux et de diabolique, ce jeune homme si beau ne pourrait pas comprendre et il la prendrait pour une chose monstrueuse..

*Tu vas lui dire?* lui lança Kuro.
*Non. Ce n'est pas le moment...*
*Cool on en sera débarrassé! *
*Arrête ne dis pas ça, tu ne le conais pas comme moi je le connais..*
*Pffff tu le connais depuis même pas une heure, alors arrête ton cirque!*
*Laisse moi.. J'ai réussis à te montrer que tu avais tords une fois..*


Kuro fût trop blessé dans son orgueil pour répondre quelque chose. Satsuki déclara alors à voix haute, ses yeux plongés dans ceux de Shiro:

-J'ai quelque chose à te dire... Mais ce n'est pas le bon moment. On ne se connait pas assez, et tu n'es pas prêt pour l'entendre, ni moi, prête à te le dire, mais sache qu'il y a quelque chose. Quelque chose d'important dont tu seras peut-être au courant un jour. Je ne te ments donc pas, je veux juste attendre pour te le dire..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Tadayoshi
Level-C
avatar

Messages : 48
Litres de sang : 3652
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Ven 24 Avr - 10:40

Incontrôlable et imprévisible, Satsuki vint le serrer dans ses bras, démontrant encore une fois qu'elle avait plus de force qu'il n'y paraissait. Shiro resta immobile, conscient, avant même qu'elle ne prenne la parole, qu'elle ne lui mentirait plus. Ce pacte implicite qu'ils venaient de passer, ils le respecteraient. Etrangement, cette étreinte lui apporta un étrange réconfort. Contact éphémère d'un corps chaud et énergique contre le sien... Etait-ce parce qu'elle était devenue son amie ? Parce que désormais, il n'était plus le seul dont il se préoccupait ? Il était rassurant de penser qu'il pouvait faire confiance à quelqu'un, d'être débarrassé des doutes et des angoisses qui font que l'on refuse de le croire. Que cette jeune humaine partage cela avec lui c'était déjà plus que ce qu'il n'avait jamais espéré... Il ne s'en rendait compte que maintenant mais pour la premièr fois depuis longtemps, il était heureux. Beaucoup moins démonstratif que Satsuki, il n'en restait pas moins qu'il était profondément heureux. Soudain, elle s'éloigna, lui adressant un visage radieux qu'il ne lui connaissait pas vraiment jusqu'alors, plongeant ses yeux bleau-gris dans les siens.

-J'ai quelque chose à te dire... Mais ce n'est pas le bon moment. On ne se connait pas assez, et tu n'es pas prêt pour l'entendre, ni moi, prête à te le dire, mais sache qu'il y a quelque chose. Quelque chose d'important dont tu seras peut-être au courant un jour. Je ne te ments donc pas, je veux juste attendre pour te le dire..

Cette annonce semblait lui demander beaucoup de courage, déjà trop pour qu'elle en trouve suffisament pour lui avouer cette chose importante dont elle comptait lui faire part un jour... Elle laissa Shiro dans l'expectative. De quoi cela pouvait-il bien s'agir ? Il sentait que c'était important pour elle, ce qui suffisait à être important pour lui. Cette étrange humaine n'avait-elle toujours pas fini de le surprendre ? Même si elle piquait sa curiosité au vif, cette demi-confidence lui fit plaisir. Lorsqu'ils se connaîtraient mieux, lorsqu'elle serait prête, elle se livrerait. Tout à coups, une vérité sournoise et maligne s'insinua dans son esprit. Lui-même, depuis le départ, n'était-il pas en train de la dupper ? Pour préserver le secret de l'école, il lui avait fait croire qu'il était un humain. Et si elle s'apercevait un jour de ce mensonge ? Comment réagirait-elle ? Le dilemme qui s'imposa à son esprit fut immédiatement insupportable. Ou il lui disait et prenait le risque de se faire renvoyer de l'école si cela venait aux oreilles du directeur ou du sang pur ; ou il se taisait et prenait le risque de perdre son amitié. Ca il ne le supportait pas... En même temps, même s'il lui disait la vérité, il n'avait aucune garantit de garder son amitié. Vampire... Ce mot était si souvent synonyme de terreur. Le rejetterait-elle pour ce qu'il était ? Aurait-elle peur de lui ? A peine venait-il de retrouver une situation stable et rassurante que déjà il craignait de la perdre et se sentait assailli par les doutes. Non, il ne pouvait pas le lui dire. S'il le faisait le risque était trop grand pour qu'il perde le peu de chose qui était cher à ses yeux : l'académie cross et Satsuki. Commençait-il alors cette relation sur une base de mensonge alors qu'il prônait la sincérité ? Rien n'était simple et il n'avait pas le temps d'y réfléchir à tête reposée. Tant pis, il agirait à la méthode de l'humaine : spontané et irréfléchi. Dans ses yeux, il trouva le courage de prendre une décision.

- Moi aussi, il y a quelque chose que tu dois savoir sur moi. Mais te le révéler maintenant serait trop délicat.

Il marqua une pause, un peu étonné par sa propre audace.

- Je te propose un marché. Lorsque tu me dira cette chose importante dont tu parles, je te dirai mon propre secret. En attendant, tachons d'éviter le sujet, d'accord ?

Mais qu'était-il en train de faire ! ! ! S'il avait une conscience quelque part nul doute qu'elle hurlait à tout va que c'était un idiot. Shiro n'était pas accoutumé à prendre autant de risque. Sur ce coup-là, il jouait à pile ou face. Pourtant, il ne désirait qu'une chose : qu'elle ne l'abandonne pas comme tant d'autres l'avaient fait. Qu'au moment où il lui annoncerait la terrible vérité, elle le prenne dans ses bras comme elle venait de le faire. Qu'elle lui sourit en disant que ce n'était pas grave, que ça ne changeait rien. Rêve hypothétique, vision idéale qu'il se mit à combattre avec fougue. Il ne devait pas en attendre autant s'il ne voulait pas tomber de trop haut lorsque cela arriverai. Cette échéance qui pouvait tomber comme un couperet à n'importe quel moment, planait au dessus de sa tête comme une épée de Damoclés. Le peu de temps où il pourrait profiter de cette amitié, il comptait bien le faire, et tant si pour cela il devait perdre quelques heures de sommeil. Cette pensée beaucoup plus terre à terre le ramena à la réalité et un rapide coup d'oeuil à sa montre lui appris qu'il avait précisément une demi-heure avant que la grille du pavillon de la lune ne s'ouvre pour laisser passer le cortège de la Night Class, le cortége de vampires...

- Mes cours ne vont pas tarder, nous ferions mieux de rentrer.

Si Shiro ne pouvait pas se présenter en cours sans son uniforme, Satsuki ne pouvait elle pas traîner dans l'Académie pendant qu'ils se déroulaient. Soudain, il ressentit une impression étrange à l'idée que, si un jour elle prenait ce risque, un autre vampire puisse l'attaquer. Un élan de sentiment protecteur et presque de jalousie. Au final, il supporterait très mal qu'un autre goutte son sang, ce trésor auquel lui-même renonçait. Il observa son visage tandis qu'ils marchaient d'un bon pas en direction de l'Académie. Pour une humaine, il devait reconnaître qu'elle ne manquait pas de charme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satsuki Iziki
Elève/Un avertissement
avatar

Messages : 152
Litres de sang : 3741
Date d'inscription : 26/02/2009
Age : 26
Localisation : Sous un arbre à regarder le ciel

MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   Ven 24 Avr - 17:21

Cette discussion la laissait plerplexe. Sur le chemin de l'Académie, l'adolescente repensait aux derniers mots de Shiro. Lui aussi cachait quelque chose, qu'es-ce que cela pouvait bien il être? Ce jeune homme si... normal pouvait-il avoir un secret? Et si oui, quel est il? Qu'es-ce qu'il aurait a caché? Ce jeune homme si beau, si franc, si gentil, attendrissant... qu'es-ce qui se trouvait au fond de son coeur? Emprégné dans ses tissus, refermant tout contact extérieur.. La jeune fille repensait à tout cela.

Leur marche était silencieuse. Ce qui est étrange, vu leurs comportements.. Cette franchise, ce lien, ce sentiment sans se connaître, ni se parler véritablement.. Ils ne se connaissaient pas, mais pourtant, ils étaient si bien, l'un à côté de l'autre.. L'adolescente avait son coeur qui battait fort, pourquoi? elle ne le savait pas, tout simplement parce que ce devait être ça l'amitié.. cela devait ressembler à ça.. Elle ne pouvait pas savoir, vu qu'elle n'avait jamais vu d'amis, cependant, c'était perturbant..

Son ventre la tiraillait, son coeur s'embalait, ses jambes tremblaient.. C'était une sensation bizarre qu'être aux côtés de Shiro.. Mais pour elle, c'était de l'amitié, donc tout cela était normal...

*Tu as vu, j'ai réussis!!!!* Pensa Satsuki, s'adressant à son frère.
*Moui.. mais il te cache quelque chose, alors... tu parles..* répondit sarcastiquement son frère.
*POurquoi tu n'es pas heureux pour moi? Tu devrais l'être.. J'ai réussis un premier contact extérieur... J'ai mon premier ami, et toi.. tu veux tout gâcher...*
* NON, je veux te protéger!!! Ce mec, on ne sait rien de lui, il peut être un serial killer, ou bien un homme à femme.. Qu'es-ce que tu sais de lui? Absolument rien! Tu ne sais même pas quelle est sa couleur préférée!!! et tu prétends que c'est ton ami? Laisse moi rire, tu es vraiment trop nâïve, tu me fais pitié!!*
*POurquoi tu es si méchant avec moi? Qu'es-ce que j'ai fais?*


Kuro ne répondait plus à sa soeur.. Satsuki s'arrêta soudain dans sa marche et apporta la manche de son manteau à ses yeux. Une larme s'en était échappé. Cette larme qui coulait le long de sa joue rosé par le froid. Shiro remarqua son arrêt ainsi que son comportement. Qu'allait il penser d'elle?

* Que va t'il penser de moi? Quand il saura la vérité? ET s'il me pose des question? s'il me demande pourquoi je pleure?*

Kuro ne répondit pas à Satsuki, même s'ils partageaient ses pensées et qu'il y répondait souvent, il était véxé et à la fois pas assez sensible ni émotif pour réconforter sa soeur et exprimer ses sentiments.

L'adolescente était donc là, derrière le jeune homme qui s'était retourné pour la regarder sécher cette premier larme.. Satuki essuya ses yeux bleus et se retint de pleurer davantage, pour ne pas attirer l'attention du jeune homme sur ce chamboulement de comportement soudain.

-Une poussière dans l'oeil. Lui répondit elle quand il demanda ce qu'il lui arrivait.

Une poussière? Pas l'ombre d'un vent ni d'un grin de sable... Quelle idée stupide....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Insomnie et petite faim [PV Satsuki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Insomnie et petite faim [PV Satsuki]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite Faim? ♦ft. Ambroise.
» Une petite faim ?
» Insomnie et petite faim (libre)
» Petite faim pendant la nuit [Libre]
» Une petite faim ? (On partage ? *musique kinder*)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight :: Hors de l'Académie :: Le Village-
Sauter vers: