Forum RPG sur le célèbre manga Vampire Knight
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 --( Rencontres )-- PV Shiro, Shikki, Satsuki et Yuuki ( plus tard )

Aller en bas 
AuteurMessage
Satsuki Iziki
Elève/Un avertissement
avatar

Messages : 152
Litres de sang : 3714
Date d'inscription : 26/02/2009
Age : 26
Localisation : Sous un arbre à regarder le ciel

MessageSujet: --( Rencontres )-- PV Shiro, Shikki, Satsuki et Yuuki ( plus tard )   Dim 26 Avr - 19:56

Toujours sur la route, les deux adolescents marchaient rapidement dans un lourd silence. Satsuki avait du mal à suivre le jeune homme qui marchait d’un pas rapide, sans doute de peur d’arriver en retard en cours. Satsuki, elle, pouvait prendre son temps, vu qu’elle allait se coucher. La jeune fille avait du mal a rattraper Shiro et à se garder à distance. Il ne semblait pas se rendre compte de sa vitesse.

Enfin, après quelques minutes, les deux adolescents arrivèrent enfin devant les grilles de l’Académie. Leurs chemins n’allaient pas tardés à être séparé. Satsuki ne savait pas pourquoi, seulement, il n’était pas forcément bien vu pour un Night Class d’être en compagnie d’une humaine.

Une fois dans la cour de l’école, elle se rendit compte que la nuit était tombée. La nuit était arrivé brutalement, apportant avec elle sa fraîcheur et son mystère. La lune ne brillait pas encore, dans ce ciel teinté de rose et de rouge. La jeune fille adorait plongé ses yeux dans cet infinie rose, pour faire échapper son esprit au travers de toutes les barrières. Kuro semblait vraiment très blessé dans son orgueil vu son silence pesant à l’intérieur de la jeune fille. Elle n’en démordrait pas, c’est lui qui avait tord, il s’en remettra seul et très vite. Satsuki regardait Shiro qui avait l’air inquiet et très pressé. Il était le seul Night Class qu’elle avait vu, et donc le seul à qui elle est parlé. A son entrée dans l’Académie, la jeune fille avait prit connaissance de cette classe qui étudiait la nuit.

Et savait qu’elle n’avait pas le droit de se trouver là. Seulement, elle avait réussit à s’en faire un ami. Satsuki était vraiment heureuse de voir que c’était enfin arrivé. De plus, elle savait que son émotion par rapport à cette amitié était partagé, tout simplement parce qu’il n’aurait pas prit le soin de s’énerver et d’être franc avec elle si elle ne l’intéressait pas. L’adolescente sourit à ce raisonnement.

Les adolescents entrèrent enfin à l’intérieur du bâtiment. La jeune fille ne s’y était pas encore faite. C’était tellement bizarre de se retrouver seule, livré à elle même dans un environnement inconnue avec des gens qu’elle ne connaissait pas.. Tout était nouveaux pour elle, elle n’avait jamais eus de professeur, sa mère se chargeait de son éducation à la maison. Elle n’était jamais sortit en dehors de son jardin, et n’avait donc aucune relation. Mis à part Kuro, elle était seule, d’ailleurs, elle était en quelque sorte heureuse qu’il soit là avec elle. Cela la réconfortait, elle avait un appuie sur quelqu’un d’autre.. Sur quelque chose d’autre plutôt.. D’ailleurs, si elle était venue ici, c’était pour réussir à comprendre certaines choses, comme le fait qu’il y ait deux âmes dans un même corps, mais aussi pour essayer de trouver un corps à Kuro. Tout deux souffraient beaucoup de cela. Ce n’était pas facile de devoir surveiller chaque parole, de savoir que l’autre sait absolument tout, et de trahir les autres, notamment Shiro, en l’occurrence, il ne parlait pas juste à Satsuki, il se dévoilait aussi à son frère, qui pourrait peut-être retourner cela contre le jeune homme. Satsuki avait peur de cela, tout simplement parce Kuro était un jeune homme manipulateur, sournois et sarcastique. IL aimait appuyer là ou ça faisait mal. Il aimait tout contrôler.. Mais là, maintenant qu’il n’était plus seul avec Satsuki, qu’il y avait ce Shiro, il allait sûrement essayer de la conserver et de la préserver de ce danger. Après tout, cette situation était étrange, Kuro savait tout d’elle, et elle de lui. Mais justement, ils n’avaient pas connu la vraie solitude, toujours là l’un pour l’autre. Ils n’étaient jamais seuls. Mais aujourd’hui, Satsuki voulait que ça s’arrête, tout simplement car Kuro le désirait aussi, c’était leur rêve, leur objectif.. et ils seraient prêt à tout pour l’atteindre ! Perdue dans ses pensées, Satsuki ne réalisait pas qu’un beau jeune homme s’était approché d’eux depuis quelques secondes. Il parlait à Shiro, d’une voix douce mais pourtant autoritaire. Ses paroles, Satsuki les entendait, mais elle ne réalisa pas qu’elle était si prêt d’elle, et qu’elle lui était adressé. Il était beau. Grand et élancé, ses cheveux bruns en bataille.. Il portait l’uniforme des Night Class à merveille. Etait-ce un hasard s’ils étaient tous beau dans cette classe ? Satsuki le regardait sans le regarder, en réalité elle ne s’était pas rendue compte de sa présence. L’adolescente fût tiré de son absence par un petit coup de coude lancé par Shiro. Elle le regarda alors, et suivit son regard violet qui l’emmenait vers leur interlocuteur qui semblait surpris de ce manque d’attention.


*Oh la honte, ça commence bien !!!*
*Quelle cruche…*
*Tu aurais pu me prévenir !* L’engueula sa sœur.
*Non, c’est tellement marrant de te voir patauger…* Rigola Kuro.


Satsuki pensa alors qu’il s’était remis très rapidement de son petit pic… Elle aurait préféré qu’il dorme encore un peu..

-Excusez moi, je ne vous écoutais pas. Lança t’elle alors au beau Night Class, une fois concentré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Senri
Level-B/Noble
avatar

Messages : 55
Litres de sang : 3647
Date d'inscription : 07/12/2008
Age : 23
Localisation : Dans tes plus beaux rêves

MessageSujet: Re: --( Rencontres )-- PV Shiro, Shikki, Satsuki et Yuuki ( plus tard )   Dim 3 Mai - 5:21

Les couloirs étaient déserts. Le cours nocturne allait bientôt commencer pour les élèves de la Night Class, qui n'attendaient que l'arrivée de leur professeur pour débuter. Seul, appuyé contre la fenêtre devant la salle d'étude, les bras croisés, Shiki pouvait entendre le rire d'Ichijô qui résonnait à l'intérieur de la salle. Qu'est ce qui pouvait bien faire rire son meilleur ami ainsi ? Il ne le savait pas. Et il ne le saurait probablement jamais. Mais peu importe, ce ne devait pas être important. Pourquoi n'était-il pas avec sa bande d'amis, au lieu de rester ici, seul, à faire fondre lentement un Mikado dans sa bouche ? Ca aussi, il l'ignorait. C'était seulement son irrépressible envie de solitude qui refaisait surface. Et puis, à quoi bon aller s'enfermer dans l'amphitéâtre si leur enseignant n'était pas là ? En plus, il se serait très certainement installé sur son bureau, et endormi au bout d'une dizaine de minutes, pour peu que le cours n'ait pas démarré d'ici là. Puis quand le professeur serait arrivée, elle lui aurait encore fait toute une scène à cause de son léger endormissement... Des pas raisonnèrent dans le long couloir, le sortant de ses pensées. Le professeur ? Non. Deux bruits de pas consécutifs se faisaient entendre. Qui etait-ce, alors ? Ses yeux de glace se tournèrent en direction des bruits. Malgré l'obscurité qui régnait majoritairement, il n'eut aucun mal à distinguer les deux personnes qui avaient l'audace de s'aventurer dans les couloirs la nuit. Sur les deux, il n'en reconnu qu'une. Un jeune vampire level-C dont il ne se rappelait plus vraiment le nom, récemment arrivé... L'inconnue, à en juger par l'uniforme qui dépassait de son manteau de cuir, n'était autre qu'une élève de la Day Class. Bien qu'il soit nouveau, le garçon se permettait déjà de faire des entorses au règlement. Deux à la fois, à cette heure... La première, et sans doute la plus grave de tout le règlement, était qu'il ait emmené une humaine au sein même de l'Académie, alors que le couvre-feu avait dû sonner depuis quelques temps déjà pour les pensionnaires du pavillon du soleil, bien que l'humaine soit aussi fautive que lui dans cette infraction. La deuxième, était qu'il ne portait pas son uniforme, bien qu'il soit obligatoire. Faute bien bégnine, mais dont il était le seul responsable. Finissant rapidement son Mikado, Shiki se retira du mur pour aller à la rencontre des deux individus, essayant de cacher un maximum son mécontentement. Il détestait intervenir pour les choses futiles. Pourquoi devait-il jouer le préfet alors que deux bon-à-rien avaient été nommé à ce poste ? Que faisaient-ils ? Sans attendre d'être à leur côté, il s'adressa de manière assez froide - habituelle, donc- à l'adolescent, tout en plongeant son regard de glace dans ses yeux violets.

- Qu'as tu fais de ton uniforme ?

Il s'arrêta enfin à un mètre d'eux, et fit un signe de tête en direction de l'humaine avant de reprendre, toujours à l'intention du jeune homme :


- Tu connais le règlement à ces propos, non ?

Donnant une légère intonation au 'ces', en lui jetant un regard aigu il espérait ainsi qu'il se rendrait compte de ses erreurs, si cela n'était pas déjà fait... Se désintéressant désormais du vampire, il tourna la tête en direction de l'humaine.

- Et vous, que faites-vous ici à cette heure ?

Aucune réponse... Elle n'avait pas l'air de l'écouter. Il attendit un peu, après tout, peut-être cherchait-elle tout simplement une excuse. Mais non... La réponse qu'elle lui fit n'était pas celle à laquelle il s'attendait, loin de là. En fait, elle ne l'avait même pas ecouté... Pendant deux à trois secondes, il ferma les yeux, pour contenir un soupir d'exaspération. Déjà qu'il jouait le rôle du préfet... La regardant de nouveau, yeux dans les yeux, il reprit la parole, répétant en quelque sorte ce qu'il avait dit avant :

- Je me demandais, mademoiselle, ce que vous faisiez hors de votre chambre à une heure aussi tardive. Qui sait ce qui peut se passer, la nuit... Vous devriez rejoindre votre dortoir.

Encore une fois, il appuya l'une de ses phrases. Pas la plus rassurante, certes. Mais, comme il le disait, qui sait ce qui peut se passer la nuit, dans un endroit aussi étrange... C'était un conseil, on ne sait jamais. Il vaut mieux prévenir que guérir, disait-on... Sur ces mots, on aurait pu imaginer un sourire, bien qu'il fut pratiquement imperceptible.


|Désolé du retard ainsi que de la qualité.|

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Tadayoshi
Level-C
avatar

Messages : 48
Litres de sang : 3625
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: --( Rencontres )-- PV Shiro, Shikki, Satsuki et Yuuki ( plus tard )   Mer 20 Mai - 15:11

[rrhhhôoooo les méchants ! Super dur de trouver une excuse ! Enfin... Je m'excuse pour mon retard exagéré, je mérite toutes les réprimandes mais j'avais trop de choses à gérer. Sinon, je propose de retirer Yuki du RP vu qu'elle est absente (dit celui qui vient de s'absenter un mois T_T)]



Evidemment à voir le jeune vampire sans uniforme accompagné d'une humaine en pleine nuit...il y avait de quoi se poser des questions ! Pour autant, Shiro était bien loin d'avoir sombrer dans la folie ou d'arpenter les voies traitresses de l'inconscience. Bien au contraire ! Il avait une idée derrière la tête même si en apparence la situation semblait risquée et tout à fait dénuée de logique. Lorsque les deux adolescents avaient enfin atteint la cour de l'école, la nuit était déjà tombée. Contrairement à l'accoutumée, Shiro ne s'était pas vraiment senti plus à son aise. Si les vampires étaient nyctalopes, ils n'étaient pas pour autant devins et pour être honnête, il s'inquiétait de ce qui attendait Satsuki. Le pavillon du Soleil se trouvait à une certaine distance et à cette heure, l'école était remplie de vampires dont beaucoup ne manquerait pas d'être tentés par un sang plus à leur goût que les Blood Tablets comme Shiro l'avait été un peu plus tôt dans l'après-midi. Certes, il s'agissait du rôle des préfets de s'assurer que rien de facheux n'arrive. Malgré tout, Satsuki aurait eu des problèmes si elle avait croisé l'un d'entre eux et à vrai dire, Shiro n'avait aucune confiance dans les deux chargés de discipline. Rien d'étonnant donc à ce qu'il est l'air inquiet et pressé de régler cette histoire.

Qu'elle ait deviné ce à quoi il pensait ou qu'elle lui fit tout simplement une confiance aveugle, Satsuki le suivit tant bien que mal, courant presque pour rattraper ses grandes enjambées. Il savait parfaitement ce qu'il allait faire... Dans un premier temps il fallait trouver un vampire, n'importe lequel ferait l'affaire et ça ne prendrait pas très longtemps puisqu'il se dirigeait vers sa salle de classe. Satsuki restait silencieuse et intimement, Shiro lui en fut reconnaissant. Il aurait eu beaucoup de mal à lui justifier son comportement actuel sans se compromettre. Alors pourquoi l'emmenait-il dans la gueule du loup me direz-vous ? Tout simplement parce que, même s'il haissait cette idée, tant que les vampires nobles les plus proches du sang pur étaient dans les parages, les autres ne tenteraient rien à son égard. Bien que cela semble paradoxal, elle était beaucoup plus en sécurité au milieu d'une classe entière remplie de vampires plutôt que toute seule parcourant le point qui la ramenait à son dortoir. Bien sûr, le naturel protecteur et peut être même jaloux de Shiro n'était sans doute pas étranger à cette décision mais pour l'heure il avait d'autres préoccupations plus urgentes que la complexité de ses sentiments pour la jeune humaine. Des préoccupations qui arrivèrent très vite avec l'apparition de ce qu'il cherchait : l'un des siens...ou presque...

Shiki Senri... Un vampire noble que Shiro ne connaissait que par son éducation comme membre à part entière de l'aristocratie et pour l'avoir vu à plusieurs reprises depuis son arrivée dans l'école. Comme tous ses pairs, il avait des airs supérieurs et donnait l'impression que tout l'ennuyait. Shiro avait beau être pétri d'a priori, il ne devait tout de même pas négliger une chose importante. Shiki avait l'ascendant aussi bien social que hiérarchique, il aurait tord de s'en faire un ennemi. Il se décolla du mur sur lequel il s'était tenu appuyé jusque là et fit quelques pas vers eux jusqu'à ce que les deux adolescents le rejoigne d'un pas tout à fait assuré et déterminé.

- Qu'as tu fais de ton uniforme ?

- Je n'ai pas eu le temps d'aller le prendre.

Discrêtement, le vampire noble désigna Satsuki que Shiro tenait au niveau du coude. Quelque part, il voulait montrer que l'humaine n'était pas là par hasard. Les paupières de Shiro s'abaissèrent rapidement sur ses grands yeux violets alors que sa tête s'inclinait imperceptiblement. Un signe d'assentiment car ils savaient tout les deux que l'uniforme n'était qu'un détail parfaitement négligeable en comparaison du problème que représentait la présence d'une humaine à cette heure au sein même de l'école.

- Tu connais le règlement à ces propos, non ?

- Parfaitement.

A vrai dire, le vampire aurait beaucoup aimé avoir tout le loisir de fournir une réponse plus développée mais l'intérêt de Shiki sembla se déporter sur la jeune fille qu'il avait pourtant pris grand soin d'ignorer jusqu'ici aussi bien dans ses gestes que dans ses paroles. Soudain, Shiro comprit la raison de son silence pendant tout leur trajet jusqu'ici. Satsuki était encore perdue dans ses pensées, ignorant absolument tout du monde extérieur comme lorsqu'il s'était mis à pleuvoir dans le ruelle. Décidément, elle ne pouvait pas se passer de lui dès qu'il s'agissait de se sauver la mise. Il lui donna un petit cou de coude pour la faire réagir en la regardant. Mais son visage en cet instant était un de ceux qu'elle ne lui connaissait pas encore, celui du sérieux, presque même de la concentration. Après tout...il jouait à un jeu d'équilibriste...il devait faire attention...

- Je me demandais, mademoiselle, ce que vous faisiez hors de votre chambre à une heure aussi tardive. Qui sait ce qui peut se passer, la nuit... Vous devriez rejoindre votre dortoir.

S'il n'y avait pas prêté une attention extrème, le regard de Shiro se serait presque mis à flamboyer devant l'intonation et l'attitude de Shiki. A quoi jouait-il exactement ? Shiro semblait-il suffisamment ahuri pour qu'il se permette d'insister autant sur les risques qu'ils étaient en train de prendre ? Croyait-il une seconde qu'il était assez stupide pour s'opposer directement aux directives de Kuran Kaname ? A moins qu'il n'entende autre chose par ces mots...et par ce sourire à peine dessiné mais que Shiro devinait malgré tout. Cela ressemblait fort à une blague de mauvais goût... Le visage de Shiro se durcit et ses yeux se firent plus méfiants. Il choisit de prendre les devants, ne se préoccupant pas de savoir s'il avait coupé Satsuki ou non.

- Elle s'est laissée surprendre par la nuit. J'allais justement la raccompagner à son dortoir avant de passer prendre mon uniforme. Je voulais simplement venir signaler mon retard pour le début des cours.

A ces mots, impossible que Satsuki soupçonne quoi que ce soit de louche. Au mieux elle penserait que Shiro était particulièrement galant et n'avait pas l'habitude d'être ponctuel, au pire elle lui en voudrait de ne pas lui avoir laisser le loisir de répondre à l'autre Night Class. En revanche, pour Shiki cela devait sembler limpide. Le fait que Shiro l'ait amené jusqu'ici sans qu'elle ne se doute de rien montrait sa bonne foi. Il ne devrait pas être particulièrement inquiet du fait qu'il la ramène au pavillon du soleil puisqu'il était au courant. S'il lui arrivait quelque chose, Shiro se retrouverait aussitôt désigné comme coupable. Venir signaler son retard n'était qu'un prétexte pour mettre en place toutes les pièces du puzzle. Ainsi, Shiro était pratiquement assuré que Satsuki rentrerait à son dortoir en toute sécurité...ou presque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satsuki Iziki
Elève/Un avertissement
avatar

Messages : 152
Litres de sang : 3714
Date d'inscription : 26/02/2009
Age : 26
Localisation : Sous un arbre à regarder le ciel

MessageSujet: Re: --( Rencontres )-- PV Shiro, Shikki, Satsuki et Yuuki ( plus tard )   Mer 20 Mai - 23:43

L'adolescente était là, à regarder Shiro, il venait de répondre pour elle à cet autre Nigh Class. Cela avait quelque peu gêné Satsuki qui s'était dit qu'il devait la prendre pour une simple jeune fille fragile, alors que ce n'était pas le cas, elle savait se défendre, mais surtout, elle n'était pas seule comme beaucoup, et notamment Shiro, pensait.. Elle n'aimait pas<l'idée qui la considère comme une enfant. Une enfant qui aurait besoin d'attention, de tendresse et d'attention. Bien que cette idée, mené par Kuro, lui traverse l'esprit, elle ne pouvait pas ressentir de la colère face à l'adolescent. Bien qu'ils n'est pas passé beaucoup de temps ensemble, ils savaient tout deux que leur relation débutante allait durer. Enfin, au moins jusqu'à temps qu'elle lui avoue son secret. A cet instant là, il la laisserait certainement seule, comme d'habitude.. Elle avait peur de cela, plus que tout.

-Ne lui fait confiance tout de suite! Lui lança Kuro.
-Pourquoi?
-Parce que tu souffriras quand il te laissera.. Qui peut continuer à vivre avec une personne qui est double? QUi n'est personne mais à la fois qui est tout?
-Tu m'embrouilles, mais je vois ou tu veux en venir..
-Je sais..
-Qu'es-ce que je dois faire alors, Kuro?
-Eumm tu peux me laisser faire, ou bien suivre mes conseils..
-Que ferais-tu?
-Moi? Je lui dirai que je n'ai pas besoin de lui, tu as toujours pu retourner dans ta chambre jusqu'à maintenant, à moins que les murs se soient mélangé durant l'après midi, tu n'as pas besoin d'une nounou..
-Tu as raison..

-Non, c'est bon, je vais rentrer seule, tu es déjà en retard! Merci quand même..


Shiro eut l'air supris. L'autre Nigh Class également, mais personne ne répondit à sa phrase. Shiro avait l'air désorienté, mais la laissa commencer sa marche.

L'adolescente se retourna après quelques pas et lança:


-On se voit demain? Bonne nuit! Indiqua t'elle à son nouvel ami.
-Bonsoir! Répliqua t'elle à son compagnon.


Satsuki Iziki commença donc à prendre la route du Pavillon du Soleil. Elle partageait sa chambre avec.. personne, mis à part Kuro, donc elle ne dérangerait personne en rentrant.. A moins qu'elle ne croise les Préfets, alors là, elle passerait un sal quart d'heure, vu que le réglement interdit toute petite promenade nocturne la nuit, pour les Day Class.. Pourquoi, elle l'ignorait et ne cherchait pas vraiment à savoir. L'académie Cross était étrange, mais réputé, donc elle y était entrer pour cela. Il fallait qu'ils réussissent leurs études. Et c'était tout, ça s'arrêtait là. La jeune fille arriva dans la cour.

La nuit était fraîche, mais quel bonheur de marcher dans cet environnement, au travers du parc, des arbres et des fontaines.. La lune resplandissait en cette soirée manginfique. Satsuki avait vécu pas mal de choses en peu de temps, un sentiment bizarre l'envahit soudain.


-Qu'es-ce qui ne va pas? Demanda Kuro.
-A ton avis?
-Encore? Mais pourtant, tu as un ami maintenant, la solitude passera..
-Tu crois?
-Ecoutes, j'en sais rien, tu as voulu avoir un pôte, tu verras bien ce qu'il advient! Le ton de Kuro devint alors tranchant.


POurquoi s'énervait il pour si peu?

-Qu'es-ce qui te prend?
-Mais rien!
-Kuro?
-Tsss laisse moi tranquille tu m'soule!
-Mais oh! Qu'es-ce qu'il t'arrive? Dis moi, je suis ta soeur!


Le soucis dans cette schizophrénie, c'est que seule l'âme cachée peut lire dansles pensées, c'est une sorte de don qui remplace le fait de ne pas contrôler le corps.

-Tu veux vraiment savoir? Et bien je vais te le dire, soeurette!! Ce mec, je ne l'aime pas du tout! Il se fout de toi, ça se voit comme le nez au milieu de la figure, je ne le supporte pas! C'est comme ça! Cet air qu'il prend, il nous méprise et nous regarde de haut! Et pui toi qui lui court après comme une gamine!! Ca m'énerve! Tu me fais honte!!! Hurlait Kuro.

L'adolescente entendait très rarement son frère parler comme ça, mais qu'es-ce qu'il lui prenait tout d'un coup? UN violent mal de crâne aggressa Satsuki. Elle se tint la tête entre les mains en gémissant de douleur. Sa tête tournait, des couteaux s'implantaient dans son crâne, la pression devenait trop forte!! Satsuki tomba alors sur le chemin menant à son pavillon. Elle était inerte, inconsciente..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Senri
Level-B/Noble
avatar

Messages : 55
Litres de sang : 3647
Date d'inscription : 07/12/2008
Age : 23
Localisation : Dans tes plus beaux rêves

MessageSujet: Re: --( Rencontres )-- PV Shiro, Shikki, Satsuki et Yuuki ( plus tard )   Ven 29 Mai - 2:47

Lui qui c'était attendu à voir la jeune humaine lui répondre, il fut bien surpris d'entendre Shiro le faire à sa place... Shiki tourna son regard vers ce dernier, et réprima un sourire en voyant les traits de son visage se durcir. Intéressant, comme réaction... De l'amour ? Ce level-C était-il amoureux de cette humaine, pour réagir de manière si protectrice ? Peut-être... Ou peut-être pas. De toute façon, il n'avait jamais su ce qu'était réellement l'amour. Ce sentiment, comment le reconnaissait-on ? Il n'en avait qu'une vague idée, un brouillon... Peu importe. La réponse de son camarade fut claire. Au premier abord, il semblait avoir de bonnes intentions... Quoi que son excuse était un peu vaseuse. Il sourit intérieurement. Elle c'était laissé surprendre par la nuit ? C'est vrai, il est bien connu que la nuit arrivait comme ça, d'un coup, sans prévenir... Non. Pour ne pas voir que la nuit tombait, il fallait vraiment être préoccupé par autre chose ou le faire exprès, surtout quand on a pour interdiction de sortir la nuit, qui plus est dans un pareil endroit. Etaient-ils tout les deux en train de batiffoler à la tombé de la nuit ? Hum... Il ne voulait pas le savoir. De toute façon, pourquoi chercher à lui mettre d'autres batons dans les roues, alors qu'il avait fait le bon choix ? S'il était vraiment rempli de bonnes intentions, la raccompagner à son pavillon était une bonne idée. SI, il était rempli de bonnes intentions... Shiki n'accordait sa confiance qu'à très peu de gens, et ce vampire de basse classe était loin d'en faire partie. Il l'aurait à l'oeil... S'il arrivait quoi que ce soit à cette fille, c'est à lui que Kaname le ferait payer. Qu'il soit son cousin, ou non. Des deux vampires présents dans le couloir, il était le plus haut placé, alors c'était à lui que revenait toute responsabilité. D'un air neutre, il lui répondit sur un ton glacial :

- J'informerais le professeur de ton retard... Mais à l'avenir, penses à rentrer avant la tombée de la nuit, même si je sais que tu préfèrerais resté en aussi charmante compagnie. Dépêche-toi de la raccompagné à son dortoir, et fait attention aux préfets. Je ne veux aucun problème.

A peine eut-il fini sa phrase, que l'adolescente répliqua enfin, mais pas de la façon qu'il aurait souhaité. Elle voulait rentrer seule... Etait-elle totalement folle, inconsciente, ou stupide ? Non... Elle ne pouvait savoir ce qu'il y avait dehors à la tombée de la nuit, bien évidemment... Mais si elle partait, elle risquait malheureusement de le découvrir. Quand elle tourna les talons et commenca à partir, Shiki eu l'air surpris, mais ne fit rien pour la retenir. Après tout, ce n'était pas lui le chevalier servant ! Il se contenta simplement de lever mollement la main, et de faire un petit signe d'une lenteur qui lui appartenait, pour lui dire au revoir. Il jeta un regard amusé vers Shiro, qui n'avait pas bougé. Puis, silencieusement, il retourna s'appuyer à sa place préférée, celle qu'il avait dû quitter pour intercepter ces deux drôles de personnes. Appuyant son pied sur le mur, il sorti un Mikado de la poche de sa veste et perdit son regard par la fenêtre, à la recherche de l'énergumène féminine.

- Plutôt étrange, ton amie...

Lanca-t-il à son compagnon d'une voix suave, avant de s'attaquer lentement à son Mikado. Ah, quel délice... Bien meilleur que les Blood Tablets... Mais malheureusement, ces batônnets de chocolat ne pouvaient les maintenir en vie. Dommage... Il apperçu enfin la jeune fille. Elle marchait dans l'allée conduisant au Pavillon du Soleil. Shiki regarda aux alentours, personnes en vue. C'était plutot une bonne nouvelle... Peut-être rentrerait-elle sans encombres. Il continua à la suivre du regard, quand il s'appercu d'une chose assez... inquiétante. Alors qu'elle marchait, elle mit soudainement ses mains sur les côtés de sa tête, comme cela arrivait aux vampires de faire s'ils étaient en manque important de sang... Puis elle s'effondra sur le sol. Plus aucun mouvement. Elle semblait totalement inconsciente. Qu'avait-elle eu ? Il n'en avait pas la moindre idée. Mais il ne pouvait la laisser là, sinon la faute lui reviendrait... Kaname lui passerait surement un savon pour ne pas l'avoir accompagné.

- Je crois que l'humaine est en difficulté...

Dit-il en se décollant lentement du mur, guettant la réaction de son compagnon, avant de se diriger vers la sortie du batîment, à la suite de l'adolescente. Doucement, silencieusement, ses pas ne raisonnaient pratiquement pas dans le long dédale de couloir. La situation était peut-être critique pour l'humaine, mais il ne changeait rien à ses habitudes. Lentement, mais surement. Si elle voulait s'en sortir sans trop d'ennuis, elle n'avait cas compter sur son chevalier servant. Lui, il était juste là pour s'assurer qu'elle ne meurt pas, ou du moins essayer...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Tadayoshi
Level-C
avatar

Messages : 48
Litres de sang : 3625
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: --( Rencontres )-- PV Shiro, Shikki, Satsuki et Yuuki ( plus tard )   Sam 30 Mai - 16:50

C'était une mission qui était bien difficile en effet... A croire que Satsuki mettait un point d'honneur à essayer par tous les moyens d'abréger sa courte et ridicule vie d'humaine. Difficile donc, d'essayer de prémunir quelqu'un contre lui même. Cependant, je vous arrête tout de suite, je vois que vous vous méprenez sur les motivations de Shiro concernant ce but si louable. Ce n'était pas comme si le jeune vampire s'était soudainement retrouvé capable d'altruisme ni même qu'il songea exclusivement au bien être de la jeune fille, simplement, il ne pouvait pas envisager qu'il lui arriva quoique ce soit qui puisse le priver à l'avenir de sa compagnie si singulière. En fin de compte, son comportement égoïste ne l'avait pas quitté une seconde depuis sa rencontre avec la jeune fille, pas encore... Shiki avait compris le message et Shiro avait compris la menace. Tout allait pour le mieux lorsque Satsuki annonça qu'elle allait rentrer seule, parfaitement inconsciente des risques qu'elle encourait. Les deux vampires affichèrent exactement la même expression de surprise. Pour Shiro, cela allait même plus loin, il était presque carrément choqué. Comment diable allait-il réussir à la faire changer d'avis ? Avant qu'il n'ait trouvé un contre-argument, et peut être même pour cette raison, l'humaine tourna les talons et s'avança à grands pas dans le couloir.

**Satsuki...quelle fille ingérable...!**

Il s'était attendu à ce que Shiki réagisse mais le vampire noble n'en fit rien. Comme il le pensait, il n'avait de noble que le titre... Il s'apprêta à la rattraper lorsque Shiki laissa échapper un commentaire pour le moins suspect.

- Plutôt étrange, ton amie...

En effet, il ne pouvait pas le blâmer pour une chose dont il était lui-même intimement persuadé. Mais le fait qu'il le fasse remarqué joint au sourire qu'il avait surpris auparavant laissait à Shiro l'impression que Satsuki avait décidément le don de s'attirer des ennuies...et des vampires... Immédiatement, cela suscita son intérêt et son inquiétude. Sans doute se faisait-il des idées mais cette impression désagréable jointe à sa méfiance naturelle pour les vampires nobles le rendait particulièrement prudent.

- Que veux-tu dire par là ?

Il vaut toujours mieux jouer les imbéciles que les éminences grises lorsque l'on veut vérifier une hypothèse... Par mépris ou par inattention, Shiki ne prit pas la peine de répondre à sa question et Shiro fit demi-tour avec l'intention de rattraper Satsuki. Cela n'allait pas lui prendre longtemps, elle devait à peine être sortie du bâtiment maintenant. Sauf que...

- Je crois que l'humaine est en difficulté...

Shiro se retourna avec un regard aussi interrogateur que méfiant. Difficile de faire plus alarmant comme annonce. Il rejoint le vampire noble à la fenêtre et constata de lui-même l'étrange phénomène qu'il avait déjà put observer lorsqu'elle était tombée à genoux dans la ruelle un peu plus tôt. Avant même qu'il ne songe à dissimuler ses émotions, ses lèvres s'entrouvrirent sous la surprise et un voile d'inquiétude passa dans son regard. Quiconque aurait vu la scène aurait compris immédiatement que le sort de la malheureuse jeune fille lui était particulièrement cher. Sans se demander ce qui lui arrivait ni ce que comptait faire Shiki pour peu qu'il comptât faire quelque chose, Shiro se détourna immédiatement de la fenêtre et se mit à courir dans les couloirs. Alors que la distance qui les séparait s'amenuisait rapidement, Shiro ne put s'empêcher de ressentir un léger énervement. Ne pouvait-il vraiment pas la laisser seule trente secondes ? Comment avait-elle fait pour survivre avant qu'il n'entre dans sa vie de façon peu commune cet après midi ? Il parvint enfin dans le hall et ne parcourut qu'en un rien de temps les quelques mètres qui les séparaient. Arrivé à sa hauteur, il s'agenouilla et écarta les boucles folles qui étaient tombées sur son visage en même temps qu'il prenait son poul. Bien trop rapide et donc d'autant plus tentant, il lui indiquait au moins que ce n'était pas quelque chose de tout à fait anodin.

- Hey, Satsuki ?

Quelque part, il fut heureux que Shiki ne les ai pas encore rejoint pour entendre la douceur de sa voix et percevoir la frayeur qu'il avait eu en la voyant inconsciente. Avec précaution, il la redressa légérement, passant son bras derrière ses épaules et regrettant immédiatement son geste. Cette proximité était tout à fait insoutenable pour un vampire qui vous a un jour considéré comme sa proie. Dans ces yeux, le désir avait remplacé l'inquiétude, il sentait ses crocs avides qu'il caressait doucement de sa langue comme si l'occasion l'amenait à s'interroger. Il se pencha, ressera sa prise dans son dos et sous ses genoux et se releva. Comme il s'y était attendu, Satsuki n'était qu'un poids plume. Il devait véritablement la ramener en sécurité à son dortoir où ils pourraient appeler un docteur pour la soigner puis d'urgence retrouver sa chambre et les Blood Tablets dont il se ferait une orgie pour oublier la tentation qui l'avait saisit dans un instant de faiblesse. Une tentation réelle et présente qui ne lui avait pourtant traversé l'esprit qu'une seconde. Ce qu'il avait à perdre avait bien trop d'importance à ses yeux : son amitié. Derrière lui, il prit conscience de la présence de Shiki et craint qu'il n'ait surpris son hésitation. Il se retourna à peine pour le regarder du coin de l'oeil avant de lancer :

- Je ne sais pas ce qu'elle a eu mais elle est inconsciente. Le mieux serait d'abord de la mettre en lieu sûr au dortoir avant d'appeler un médecin mais je crains de ne pas être très bien accueilli, surtout si je croise un chargé de discipline.

Autrement dit, il l'invitait à l'accompagner pour éviter de se retrouver dans les ennuies jusqu'au cou. Et peut être aussi pour être sûr de ne pas être tenté à nouveau... Sans plus tarder, il se mit en marche en direction du pavillon du soleil en espérant naïvement que Shiki n'avait rien remarqué et ne poserait aucune question. Dans son sommeil, Satsuki s'agita faiblement mais ne se réveilla pas pour autant. Que lui était-il arrivé ? Non... Que lui arrivait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satsuki Iziki
Elève/Un avertissement
avatar

Messages : 152
Litres de sang : 3714
Date d'inscription : 26/02/2009
Age : 26
Localisation : Sous un arbre à regarder le ciel

MessageSujet: Re: --( Rencontres )-- PV Shiro, Shikki, Satsuki et Yuuki ( plus tard )   Mar 2 Juin - 17:41

La jeune fille avait les yeux clos. Son allure laissait paraître une apparence calme et apaisé. Mais derrirère cette figure trnaquille se cache un démon. Un démon qui veut sortir. Après 17 ans de combats intérieurs, es-ce que la fuite
de Kuro était prévu? Le jeune homme n'en pouvait plus. Vivre tel un parasite, profitant des besoins de sa soeur, jouant de ses faiblesses pour mieux la dominer.. Le jeune homme était odieux, sans pitié, trop protecteur, mais pas pour les bonnes raisons.. Il ne souhaitait que son bonheur. Que sa réussite. Mais ça, Satsuki n'avait pas la forceen elle pour entendre cela. Alors qu'elle aurait pu, qaund kuro est libéré, elle peut entrer dans ses pensées..
Mais elle est bien trop fragile, et lui est bien trop fort.. Elle ne fait pas le poids contre lui, et ne cherche pas de rivalité, pour elle, c'est son frère, il l'aime, il la protégera.. Mais si seulement elle savait que Kuro se foutait d'elle
depuis le début.. Que la seule chose qui réussit à ne pas l'anéantir, est que si elle meurt, il meurt également..Le jeune homme n'a pas de sentiments, il ne peut pas, parce qu'il n'a pas de coeur.. Il ne sait pas le mot, famille, amis,
amour, fidélité, gentillesse... Pour lui, dans son esprit, il n'y a rien d'autre que partir. Quitter ce corps devenu une prison avec le temps, qui l'opresse de plus en plus et qui finira par le tuer.. Il veut avoir son propre corps, ses idées, son physique, et ainsi suivre ses envies.. Seulement, une fois qu'il aura son corps, après 17 ans de recherches, que fera t'il? Il n'aura rien d'humain, Kuro n'est pas un homme. C'est un démon, une chose, un esprit.. Tout sauf un humain..

Satsuki avait toujours mal à la tête. Son crâne manquait à chaque fois de s'éffriter en miette, de laisser s'envoler son esprit en mille morceaux.. Deux murs frappaient des côtés opposés. Resserant son crâne, pour finir par le briser.. Elleétait inconsciente, Kuro était trop fort pour elle. Elle ne pouvait se battre. Et surtout, ne le voulait pas. Elle nesavait pas encore les mauvaises intentions de son frère. Elle ne pouvait entamer une guerre avec la personne
qui a toujours su être là, qui a toujours veillé sur elle, qui l'a protégé.. Pour elle, Kuro était quelqu'un de bien.L'adolescente sentait un corps froid contre le sien. Son monde réduit au noir, elle ne pouvait se servir de ses yeux.
Ses autres sens étaient alors en éveille.

Le toucher: Un corps dur, froid, sur lequel elle pouvait se reposer sans problème. Comme un mur, il le soutenait. Commeun baume, il l'apaisait.. Elle ne savait pas ce que c'était, juste quelque chose de bienveillant qui veille sur elle. Peut être Kuro..
L'ouï: Elle pouvait entendre quelques sons.. Une voix, et puis une autre.. Deux voix masculines. Deux voix douces, apaisantes
mais aussi froides et distantes..
L'odorat: Une odeur qui ne lui était pas étrangère.. Il y 'a encore peu de temps, elle avait pu sentir cette odeur. Serré
contre lui, lors de la tombée de grêle.. C'était SHiro. Une fois cette affirmation réalisée, elle savait qu'elle ne
craignait rien. Shiro était là. Il était venu l'aider. Il la serrait contre lui. Elle savait qu'il ne la laisserait pas.Mélangé à cela, se trouvait une odeur sucré.. Du chocolat.. Ainsi qu'une eau de toilette..

Satsuki Iziki se savait à l'abris. Elle savait qu'elle était en sécurité, tant que SHiro serait là. Mais soudain, son esprit fût parcourus d'un léger spasme. Et si Kuro sortait? Et s'il attaquait Shiro? Et s'il le blessait? A cette noire pensée,
l'adolescente frémit, préférant chercher un peu de réconfort.. Elle déposa sa main sur le torse de SHiro. Elle avait un contact avec lui, trouvant alors une nouvelle source de sécurité. Il ne lui fallait décidément pas grand chose..

Puis, elle réussit à ouvrir brièvement les yeux. Elle se retrouva nez à nez avec le manteau de Shiro. Remontant alors pourobserver son visage. Les pupilles violines restaient figées droit devant. Il ne souriait pas. Il semblait concentréet inquiêt.. Sans doute de trouver un préfet, ce qui lui causerait des ennuis.. Après tout, qui pourrait s'inquiéterpour elle.. EN tout cas, l'adolescente lui murmura d'une voix faible, entre deux douleurs atroces:

-Fais attention... Shiro... Il va revenir...

Le jeune Night Class baissa alors instinctivement les yeux vers elle. Satsuki n'en pouvait plus. La douleur allait
la tuer si elle persistait.. Il fallait qu'elle se plie aux exigences de Kuro. Il voulait vivre.. Elle allait partir..
Ne supportant plus ce maux interminable.

-Je vais... le laisser... Je... ne... reviendrais... peut... être... pas...

A ces mots, Satsuki ferma les yeux. Le mal quitta peu à peu son corps.. Ainsi que son âme, qui se retranchait dansles profondeurs de son corps.. Libérant ainsi le démon.. Kuro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: --( Rencontres )-- PV Shiro, Shikki, Satsuki et Yuuki ( plus tard )   

Revenir en haut Aller en bas
 
--( Rencontres )-- PV Shiro, Shikki, Satsuki et Yuuki ( plus tard )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chrono de Shiro
» Il n'est jamais trop tard pour vivre ses rêves [ Étoile Brillante ].
» apres l' heure, c'est trop tard
» europe ❖ je voulais être seule mais trop tard, j'étais déjà née.
» De nouveau...[PV Satsuki ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight :: Académie Cross :: Enceinte commune :: Couloirs-
Sauter vers: